16-12-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   FOOTBALL-ARBITRAGE: : Abid Charef auditionné par la FAF      MC Oran : : Fin du stage de Mostaganem      Usm Alger : : Hakim Serrar fait son mea-culpa      : Un international libyen à l'USMA      USM ALGER : : Confiance renouvelée à l’entraîneur      Ligue de la CAF/CSC-Vipers SC (1-0): : Une victoire et des regrets pour les constantinois      : BBC – Salah élu footballeur africain de l'année      SECURITE SOCIALE DE JOUEURS : : La FAF, la LFP et la Cnas trouveront «une solution définitive»      Coupe d'Algérie : Un 4e remplacement autorisé en prolongations   
 

   

 
    Sport
 
Mondial 2018 : le Burkina Faso conteste la qualification du Sénégal

En remportant son match à rejouer vendredi contre l’Afrique du Sud (2-0), le Sénégal s’est qualifié pour le Mondial 2018. Sauf aux yeux du Burkina Faso, qui espère toujours que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) invalidera la décision de la FIFA de faire rejouer ce match…

En s’imposant 2-0 en Afrique du Sud vendredi, le Sénégal a officiellement validé sa qualification pour le Mondial 2018. Mais pour le Burkina Faso, lui aussi engagé dans ce groupe éliminatoire, rien n’est encore fait. En effet, les Etalons ont fait appel devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) en septembre concernant cette rencontre. Le 3e de la dernière CAN estime que ce match, initialement perdu 2-1 par les Lions de la Teranga, n’aurait pas dû être rejoué, contestant la décision de la FIFA.

"Je dirai que le Sénégal n’est pas encore qualifié parce qu’il y a un recours au niveau du TAS et il faut le respecter", a argué le président de la Fédération burkinabè, Sita Sangaré, ce samedi au cours d’une rencontre avec les supporters. "Le TAS n’a jamais dit qu’il avait tranché. Il nous a dit que notre recours était recevable et mieux, celui déposé par l’Afrique du Sud est également recevable. Ces deux recours seront examinés au même moment, au plus tard le 1er décembre." En cas d’issue favorable, tout serait relancé dans ce groupe où la dernière journée aura lieu mardi avec Burkina Faso – Cap Vert et Sénégal – Afrique du Sud.

"Il faut gagner largement notre match face au Cap Vert et que le Sénégal fasse match nul à Dakar. Ça reste dans le domaine du possible", a résumé Sangaré. "Nous, nous allons jouer à fond, ne serait-ce que pour faire plaisir à notre public sportif. Nous allons galvaniser les enfants à gagner si possible avec le score le plus large. Nous allons avoir également un regard sur Dakar. Pour nous, il n’y a pas de doute, le TAS va annuler la rencontre jouée vendredi parce qu’elle n’aurait jamais dû se jouer." Ce scénario paraît plus qu’hypothétique, mais les Etalons y croient dur comme fer…




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,