27-05-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   SYRIE : Les Etats-Unis menacent le ‎régime d'une action "ferme" en cas ‎d'offensive dans le sud      LIBYE : Des migrants échappent à des ‎passeurs à Bani Walid, plaque ‎tournante des réseaux      ÉGYPTE ‎ : La répression se poursuit avec l'arrestation du journaliste Waël ‎Abbas      BURKINA FASO : Le pays noue des relations ‎diplomatiques avec la Chine   
 

   

 
    Monde
 
La Russie négocie l’utilisation des bases militaires égyptiennes. A quoi bon ?

Le Caire et Moscou ont conclu un accord préliminaire où tous types d’avions militaires de chacun des pays pourront utiliser l’espace aérien et les bases militaires de l’autre.  Selon le New York Times, cité par le site russe Russia Insider , l’Egypte est en train de « snober » les Etats-Unis. Ce qui, comme l’explique un haut fonctionnaire du Département d’Etat à la retraite, Andrew Miller, « sera un problème majeur pour les relations américano-égyptiennes ».  De l’avis du journaliste russe Marko Marjanović , la présence d’avions russes en Egypte susciterait des inquiétudes quant à la sécurité opérationnelle du personnel militaire américain et nécessiterait une coordination avec les avions militaires américains dans le même espace aérien. S’interrogeant sur l’intérêt russe dans cette transaction, l’analyste suppose que l’utilisation de bases égyptiennes serait nécessaire si Moscou envisageait de combattre l’EI dans le Sinaï égyptien ou d’intervenir en Libye.  Mais d’après lui, il n’y a pas de signes que la Russie soit intéressée par d’autres aventures avant que la guerre en Syrie ne soit terminée.  Peut-être que les moyens de surveillance russes en Egypte pourraient permettre à leurs navires de guerre en Méditerranée orientale, au large des côtes syriennes, d’accroître la sécurité car les navires et les avions américains en Méditerranée orientale pourraient également être surveillés depuis les bases égyptiennes ?, s’interroge-t-il aussi. Mais ce dont est sûr M. Marjanović, c’est que Washington fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher que cet accord soit finalisé.  Ainsi, si les Russes sont effectivement autorisés à entrer dans le pays, ce sera un bon indicateur pour savoir si l’Egypte sous Sissi est plus indépendante ou si elle est encore complètement sous la coupe des États-Unis, conclut-il pertinemment.

 




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,