19-04-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   AUGMENTER NOS CAPACITE EN HYDROCARBURES : Sonatrach compte doubler sa capacité dans les 10 prochaines années      MOSTAGANEM : Mise en service partielle de la centrale électrique de Sonactel en 2021      AIN TEMOUCHENT : Nécessité d’encourager le partenariat dans la gestion des espaces verts et des jardins      BECHAR : Taghit et Béni-Abbès, espaces de rencontres entre Algériens et touristes étrangers      ALGER : La ville sera dotée de 5.000 nouvelles caméras de surveillance      MEDEA : Les restes d’un monument funéraire de la période protohistoire découvert à Ouled Zair (Médéa)      AÏN DEFLA : Nécessité de la généralisation des fermes pédagogiques à l’ensemble des wilayas   
 

   

 
    region
 
BOUIRA
Ahl Laksar lance son festival national des arts traditionnels amazighs en présence de 15 wilayas

Le coup d’envoi du festival national des arts  traditionnels amazighs d’Ahl Laksar (sud de Bouira) a été donné jeudi matin  avec la participation de quinze (15) wilayas du pays et une centaine  d’exposants à l’occasion de la célébration officielle de Yennayer 2968. "Nous avons lancé ce festival national pour mettre en valeur notre  richesse culturelle berbère en Algérie. Et nous avons enregistré la participation de 15 wilayas venues exposer leurs produits artisanaux  traditionnels à l’occasion de Yennayer. Le public assiste à une grande fête cette année", a indiqué à l’APS Massinissa Rezzig, président de l’association Amazigh, organisatrice de l’évènement. Des expositions diverses consacrées à tous les produits et objets artisanaux berbères locaux (poterie, habits, plats et bijoux  traditionnels), typiques à chaque wilaya sont mis en exergue pour faire valoir au public le patrimoine amazighe de chaque région à l’occasion de Yennayer consacré fête nationale et officielle cette année par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Le principal boulevard de la ville d’Ahl Laksar connaît depuis la matinée  une animation inhabituelle en raison du grand nombre de visiteurs qui y affluent pour assister aux festivités culturelles célébrant le nouvel an  amazigh 2968. D'aucuns ont considéré que les différentes couleurs des robes berbères et autres habits traditionnels exposés comme des étendards tout au long du boulevard  ont changé complètement le visage de la ville d’Ahl Laksar et donné une beauté exemplaire au lieu. "Je suis venu de Bouira pour assister à ce festival national ainsi qu’à une balade sur le principal boulevard, c’est une chose magnifique de mettre en valeurs les habits traditionnels berbères comme la robe et le burnous",  a confié à l’APS un visiteur, l'air joyeux. Les familles, en grand nombre, sont sortis ce matin dans la ville d’Ahl Laksar pour assister aux spectacles de danse et de musique qui animent la  fête de Yennayer. Un concours de préparation du meilleur plat traditionnel berbère attise la concurrence entre les participants au festival. "Chaque participant tente de faire quelque chose de spécial à l’occasion de Yennayer tout en gardant l’aspect traditionnel du plat, c’est magnifique, tout ça se déroule dans une bonne ambiance", s’est réjoui le président de l'association Amazigh.

 Balade sur le grand boulevard pour mettre en valeur les habits  traditionnels berbères

Etrennant leurs tenues berbères traditionnelles, robes et burnous, les exposants participant au festival, dont le nombre dépasse les 400 personnes, prennent part à une balade générale sur le principal boulevard  de la ville d’Ahl Laksar. D'allure fière, les jeunes participants à la "promenade", ponctuée par des youyous des femmes présentes, arborent,  devant le public, des habits traditionnels amazighs d'une rare beauté. "Dans tout le pays, le burnous représente l’identité nationale. C’est une  chose sacrée et il symbolise notre origine berbère", souligne à ce propos, Jugurta, un des participants à la balade.  Une immense joie se lit sur les visages des participants venus des différentes wilayas, ainsi que des quatre coins de la wilaya de Bouira pour  admirer la beauté du spectacle qui a duré plus d’une heure. "C’est un  évènement mémorable. La fête de Yennayer n’est pas comme les autres. Nous  assistons à des choses purement traditionnelles et ancestrales qui  reflètent notre appartenance à cette terre d'Algérie plusieurs fois séculaires dont nous sommes attachés et très fiers", a affirmé Dahbia, une des participante à la manifestation. Outre la balade et les expositions, des conférences sur l’histoire de Yennayer se poursuivent toujours, dont le coup d’envoi avait été donné  depuis mardi dernier. Ce sont les chercheurs et enseignants en tamazight, Hamid Billak, Hassan Hellouane et Brahim Tazaghat, qui continuent de les  animer, a ajouté le président de l’association Amazigh. Le programme se poursuivra jusqu’à vendredi soir avec en clôture un gala  artistique qui sera animé par des chanteurs locaux, a ajouté M. Rezzig.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,