25-09-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   DROIT DES PAYS PRODUCTEURS DE MATIERES PREMIERES : Ouyahia réitère l’attachement de l’Algérie à en tirer un juste prix      ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET RECHERCHE SCIENTIFIQUE : Ouverture de près de 6200 places pédagogiques pour le cycle de doctorat      INTEMPERIES : Les dégâts se sont chiffrés à plus de 25 milliards de dinar      SONATRACH : Lancement des premiers forages en offshore en début 2019   
 

   

 
    Nation / Evénement
 
OMRA 2018
Plusieurs agences de voyage impliquées dans un trafic de visa pour l’Arabie saoudite





L’Omra 2018, qui a débuté en janvier n’échappe malheureusement pas à ce qui semble être  la règle, comme nous avons pu l’apprendre dimanche par la bouche d’un vrai professionnel du voyage, Tewfik Midoun, président du Syndicat national algérien du voyage   pour la région Ouest, qui se dit « scandalisé ». En quoi consiste donc ce trafic ? « L’Arabie saoudite a instauré une taxe de 2.000 Rials (équivalent de 100.000 dinars) pour toute personne déjà partie l’année dernière, mais qui souhaite refaire le voyage cette année », nous indique M. Midoun. Jusque-là rien d’anormal. Certaines agences, des dizaines, selon M.Midoun, dans le but d’avoir le maximum de clients et donc faire du chiffre d’affaire, proposaient à des candidats à la Omra, concernées par la taxe des 100.000 dinars de ne pas la payer. Comment ?  Et c’est là que le trafic commence, comme nous explique encore le président du SNAV Ouest.

« L’agent de voyage procède à une manipulation en changeant manuellement le numéro du passeport du client de façon que le système informatique du consulat de l’Arabie saoudite ne puisse pas l’identifier », dit-il en précisant que des centaines de futurs pèlerins ont pu ainsi   avoir un visa trafiqué. Ce qui leur évite de payer les 100.000 dinars ou de payer uniquement la motié, c’est à dire 50.000 dinars qui vont dans la poche du patron de l’agence. « Grâce à cette manipulation, les gens ont pu voyager clandestinement, prenant du coup en défaut les services des Douanes algériennes » dénonce encore M.Midoun. Mis au courant de ce trafic, les services du consulat d’Arabie saoudite, après enquête ont alerté le ministère des Affaires religieuses et l’office de la Omra, en leur faisant parvenir une « blacklist » de plusieurs agences de voyages, prises en flagrant délit de « faux et usage de faux ». Cependant le ministère des Affaires religieuses, n’a décidé de sanctionner que 4 agences, les autres, accuse M.Midoun, « bénéficient de la protection de l’office du Hadj et de la Omra ». Devant l’ampleur de ce trafic qui jette un discrédit sur les agences de voyages, le responsable du syndicat de l’Ouest du pays appelle les autorités compétentes à « diligenter une enquête en urgence  avec la DGSN, le ministère du Tourisme, celui des Affaires etrangères, avec le consulat de l'Arabie saoudite, pour identifier les responsables de ces faux documents qui constituent un réseau avec des ramifications dans les agences, l’Office du Hadj et de la Omra, et le ministère des  Affaires religieuses (source Alg1com)» 




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,