12-12-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   ACCUEIL ET PRISE EN CHARGE DES MIGRANTS : Les efforts de l'Algérie mis en avant à Marrakech   
 

   

 
    Nation / Evénement
 
TRANSPORT AERIEN
Tassili Airlines, symbole de l’échec de la politique aérienne de l’Algérie





Tassili Airlines vient d’obtenir le peu reluisant titre de compagnie aérienne la moins ponctuelle du monde au mois de mars 2018, selon OAG, entreprise britannique spécialisée dans les voyages aériens. Avec un taux de ponctualité anémique de 29,2% sur les 425 vols enregistrés, aucune compagnie aérienne dans le monde n’a réussi à faire pire que Tassili durant le mois dernier. Plus grave encore, les performances catastrophiques enregistrées par Tassili Airlines durant le mois de mars ne constituent pas un accident de parcours, mais plutôt la continuation d’une situation qui ne cesse de se détériorer ces derniers mois. Le taux de ponctualité de Tassili Airlines n’a en effet cessé de trainer dans les abysses du classement des compagnies les moins ponctuelles, passant de 48,4% en janvier à 46,4% en février pour finir par toucher le fond en devenant la compagnie aérienne la moins ponctuelle du monde durant ce mois de mars 2018. Créée en 1998 et lancée un an plus tard par la compagnie pétrolière nationale Sonatrach, Tassili Airlines avait pour mission initiale d’assurer exclusivement le transport des employés de la Sonatrach vers les champs pétroliers et gaziers dans le désert algérien, vraisemblablement pas assez desservis par la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Une dizaine d’années plus tard, il est décidé d’ouvrir les vols de Tassili Airlines au grand public sur des vols domestiques et internationaux. Le déploiement vers l’international se fait très progressivement, ligne par ligne. Alors que le volume des vols est relativement faible (400 vols par mois comparés au plus de 6000 vols d’Air Algérie) et devrait l’aider à offrir une meilleur prestation, Tassili Airlines patauge en offrant la plus mauvaise ponctualité pour une compagnie aérienne. Pire, le service client offert par Tassili Airlines parviendrait presque parfois à présenter sur un meilleur jour la qualité de service d’Air Algérie, notoire pour ses prestations médiocres. Tassili Airlines n’a ainsi pas réussi à constituer une alternative sérieuse pour Air Algérie, qui continue à détenir le monopole sur les voyages aériens en Algérie. D’aucuns diraient même que l’État n’a jamais eu la volonté que Tassili fasse concurrence à Air Algérie. Si cela s’avère vrai, n’est-il pas temps pour Tassili Airlines de revenir à sa mission initiale, celle d’assister en premier les employés de Sonatrach depuis et vers les sites pétroliers et gaziers ? Et si Tassili Airlines n’a jamais eu pour rôle de concurrencer la compagnie historique, les voyageurs algériens sont-ils pour ainsi dire condamnés à subir le monopole de la médiocrité dans le transport aérien ?




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,