18-11-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   REPUBLIQUE CENTRAFRIQUE : 37 morts dans des ‎affrontements à Alindao entre ‎l’UPC et des anti-balaka      MALI : La police disperse un ‎rassemblement de l’opposition      TCHAD : Les élections législatives ‎reportées      CONFERENCE DE PALERME SUR LA ‎LIBYE : «Ce n’est sans doute pas un ‎événement historique»‎      TURQUIE : Près de 200 arrestations dans les ‎milieux universitaires et culturels      ETATS-UNIS : Trump en visite dans une ‎Californie ravagée par le «Camp Fire»‎      FRANCE : Macron scrute d’un œil inquiet le ‎mouvement des «gilets jaunes»‎      MEXIQUE : Les migrants de la caravane ‎continuent d'affluer à Tijuana      ROYAUME-UNI : Un nouveau ministre du Brexit et des ‎soutiens de poids pour Theresa May   
 

   

 
    Monde
 
MADAGASCAR - PRESIDENTIELLE
Entre duel de fortunes et réseaux d'affaires

Pas moins de 36 candidats sont en lice pour l'élection présidentielle du 7 novembre prochain. D'ores et déjà, il apparaît que l'argent jouera un rôle déterminant dans un pays perclus de problèmes de gouvernance. Ils seront 36 à briguer la magistrature suprême lors du premier tour de l'élection présidentielle qui aura lieu le 7 novembre. Quatre d'entre eux polarisent d'ores et déjà l'attention : le président sortant, Hery Rajaonarimampianina, candidat à sa propre succession, et ses trois prédecesseurs : Andry Rajoelina (2009-2013), Marc Ravalomanana (2002-2009) et Didier Ratsiraka (1975-1993 puis 1997-2002). Alors que la population malgache ne constate aucune amélioration de son quotidien au fur et à mesure des régimes, quels seront les arguments qui convaincront les électeurs ? Une étude de la fondation allemande Friedrich Ebert, financée par l'Union européenne et datée de 2016, chiffre le coût de la campagne de Hery Rajaonarimampianina en 2013 à 43 millions de dollars. C'est surtout le candidat qui a dépensé le plus d'argent par vote obtenu, soit 21,5 dollars par voix, en comparaison avec les grandes puissances occidentales et africaines (par exemple, Donald Trump a dépensé 12,6 dollars par voix obtenue, et François Hollande 1,21 dollar). Vraisemblablement, le futur vainqueur de la présidentielle malgache devrait être celui dont les poches sont les plus remplies. Les quatre candidats se sont tous constitués de véritables trésors de guerre à l'époque où ils tenaient les rênes du pays. Mais ils ne sont pas pour autant à armes égales. La situation politique malgache, hypertendue depuis plusieurs mois, met en scène trois protagonistes principaux, l'actuel président et ses deux prédécesseurs, dans un truel digne du film de Sergio Leone, Le Bon, la Brute et le Truand, si ce n'est que le trésor pour lequel s'affrontent les politiciens malgaches ne prend pas la forme d'un simple coffre rempli de pièces d'or, mais du contrôle de l'État (et donc de ses ressources). Dans son classement des dix plus grandes fortunes malgaches (Forbes, août 2018), le magazine américain Forbes place Marc Ravalomanana en quatrième position et évalue les revenus de son groupe Tiko à 150 millions de dollars par an. En 2009, l'arrivée au pouvoir d'Andry Rajoelina qui a chassé du pouvoir Marc Ravalomanana était en fait le point d'orgue d'une rivalité commerciale entamée depuis plusieurs années entre les deux hommes d'affaires reconvertis en politique. Depuis son accession au pouvoir en 2002, Marc Ravalomanana, enfant d'une famille modeste devenu l'un des plus importants hommes d'affaires de la Grande Île, n'avait eu de cesse de renforcer le poids de son groupe industriel et commercial, Tiko (agroalimentaire), en n'hésitant pas à user de son pouvoir politique pour faire pression sur ses concurrents, se mettant ainsi à dos une grande partie de l'élite économique malgache.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,