18-11-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   REPUBLIQUE CENTRAFRIQUE : 37 morts dans des ‎affrontements à Alindao entre ‎l’UPC et des anti-balaka      MALI : La police disperse un ‎rassemblement de l’opposition      TCHAD : Les élections législatives ‎reportées      CONFERENCE DE PALERME SUR LA ‎LIBYE : «Ce n’est sans doute pas un ‎événement historique»‎      TURQUIE : Près de 200 arrestations dans les ‎milieux universitaires et culturels      ETATS-UNIS : Trump en visite dans une ‎Californie ravagée par le «Camp Fire»‎      FRANCE : Macron scrute d’un œil inquiet le ‎mouvement des «gilets jaunes»‎      MEXIQUE : Les migrants de la caravane ‎continuent d'affluer à Tijuana      ROYAUME-UNI : Un nouveau ministre du Brexit et des ‎soutiens de poids pour Theresa May   
 

   

 
    Monde
 
IRAK
Plus de 200 charniers de Daesh découverts à ce jour ‎

Selon l’ONU, les 202 fosses communes découvertes pourraient renfermer jusqu’à 12 ‎‎000 corps. Daesh a laissé derrière lui plus de 200 charniers dans les régions d’Irak qu’il a tenues de 2014 à 2017, a annoncé mardi l’ONU, appelant à en extraire des preuves des crimes jihadistes et apporter des réponses aux familles de disparus. Selon un rapport de la mission d’assistance en Irak et du Bureau des droits de l’Homme de l’ONU, ces 202 fosses communes mises au jour dans différentes ‎‎provinces du nord et de l’ouest de l’Irak pourraient renfermer jusqu’à 12 000 corps. Et ‎‎"il pourrait y en avoir beaucoup plus", poursuit le rapport, certaines zones étant inaccessibles car toujours minées ou sous la menace de cellules jihadistes clandestines. Dans la seule province de Ninive, où se trouve Mossoul – l’ancienne "capitale" de Daesh dans le nord de l’Irak – plus de 7 200 personnes sont toujours portées disparues, dont 3 117 membres de la minorité yazidie, particulièrement persécutée par les jihadistes, selon la Commission gouvernementale irakienne des droits de ‎‎l’Homme. Pour apporter des informations sur leur sort aux familles, l’Irak va devoir fouiller toutes ces fosses communes découvertes dans les provinces de Ninive – pour près de la moitié –, de Kirkouk et de Salaheddine dans le nord de l’Irak, ainsi que d’al-Anbar, dans l’ouest. Pour le moment, seules 28 ont été fouillées et 1 258 corps exhumés, selon l’ONU. Et la tâche est encore énorme car si certaines ne renferment que quelques corps, d’autres en contiennent plusieurs milliers. Près d’un an après l’annonce par Bagdad de sa "victoire" sur Daesh, "les preuves ‎‎rassemblées sur ces sites seront centrales", estime le rapport de l’ONU, appelant à les préserver et à y mener des exhumations minutieuses. Seuls ces éléments, poursuit-il,  pourront "garantir des enquêtes crédibles, des procès et des condamnations conformes aux standards internationaux".




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,