14-12-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   MAURITANIE : Le français Total obtient deux contrats d’exploration et de production supplémentaires      LIBAN : L'armée israélienne installe une caméra à la frontière avec le Liban      MALI FRANCE : Selon le fils de Sophie Pétronin, Paris a refusé une proposition des ravisseurs      BURKINA FASO : Pour les proches de Norbert Zongo, la justice avance      ELECTIONS EN RDC : Un mort en marge de la campagne de Tshisekedi à Mbuji-Mayi   
 

   

 
    Monde
 
PUTSCH MANQUE AU BURKINA
‎Diendéré nie avoir préparé ‎l'arrestation des autorités

Dans le procès du putsch manqué au Burkina, les avocats des parties civiles ont tenté de comprendre les mobiles qui ont poussé les soldats de l'ex-RSP à perpétrer le coup d'État. En vain. Selon le général Gilbert Diendéré, si le coup de force avait été préparé, les choses en auraient été autrement. Il a expliqué que l'arrestation des autorités de la transition était un mouvement d'humeur. Face aux avocats des parties civiles, le général Gilbert Diendéré est resté sur sa position en ce qui concerne la paternité du coup d'État manqué. Il a déclaré n'avoir pas cherché à connaître les exécutants de l'action, mais il s'est vu obligé de l'assumer. Maître Prosper Farama, l'un des avocats des parties civiles, estime que c’est une fuite de responsabilité. « Il y a, en ce qui concerne le général, un sentiment de fuite des responsabilités. Une fuite en avant est en manque de cohérence dans ses propos. Il était, lui, le maillon fort du RSP, il n’avait besoin comme il le dit lui-même, le rapport de force étant en leur faveur, de personne pour perpétrer son coup d’État. Et il le dit, il a fait un coup d’État, sauf qu’il refuse aujourd‘hui de l’assumer tel quel. » Refusant de répondre à plusieurs questions et renvoyant les avocats des parties civiles à ses précédentes dépositions, le général Gilbert Diendéré a déclaré qu'il n'a jamais préparé un coup de force contre le président Michel Kafando.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,