14-12-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   CNAS D’ORAN : Plus de 2.020 accidents de travail en 2018, 26 décès signalés      PLANS COMMUNAUX DE DEVELOPPEMENT : Financement de 344 opérations en 2018 à Oran      CONSTANTINE : L'hôtel Cirta achève son long bain de jouvence      CONSTANTINE : Favoriser la prévention pour lutter contre les accidents domestiques chez l'enfant      BULLETIN METEOROLOGIQUE SPECIAL : Des vents forts parfois en rafales sur plusieurs wilayas du pays   
 

   

 
    region
 
EMIGRATION CLANDESTINE
34 candidats interceptés au large d'Oran et démantèlement de réseaux de passeurs





Les unités du groupement territorial des gardes-côtes d'Oran ont mis en échec, mercredi au large d'Oran, une tentative d'émigration clandestine de 34 "harragas", dans deux opérations distinctes, a révélé la cellule de communication de ce corps de sécurité. Le premier groupe, formé de 15 personnes dont deux femmes et un bébé de 4 mois, a tenté de rejoindre les rives espagnoles à bord d'une embarcation pneumatique, avant d'être intercepté à 02h45 à 8 miles au nord de Cap Aiguille, dans la daïra d'Oran, a expliqué la même source. Le second groupe, constitué de 19 personnes dont trois de nationalité étrangère, a pris le départ à bord d'une embarcation pneumatique avant d'être intercepté à 8 heures du matin à 5 miles au nord de Cap Falcon (Aïn El Turck). Ces 34 candidats à l'émigration clandestine ont été remis, après les procédures d'usage, aux services de la Gendarmerie nationale pour être présentés à la justice, a-t-on indiqué.

Mise en échec d’une tentative d’émigration clandestine de 37 harraga

Dans ce même ordre des choses, les unités du groupement territorial des garde-côtes d’Oran ont réussi à mettre en échec, mardi au nord de Cap Falcon (Ain El Turck), une tentative d’émigration clandestine de 37 harraga, dans deux opérations distinctes, a-t-on appris de la cellule de communication de ce corps de sécurité. Un premier groupe formé de 25 harraga, qui était à bord d’un pneumatique, a été intercepté à deux heures du matin par les gardes côtes à 8 miles au nord de Cap Falcon (Aïn El Turck) , a indiqué la même source, qui a précisé que trois ressortissants africains figurent parmi les candidats à l’émigration clandestine. Un second groupe au nombre de 12 harraga dont une femme, également à bord d’un pneumatique, a été intercepté à 8h30 du matin, à 10 miles au nord de Cap Falcon par les unités du groupement territorial des gardes côtes d’Oran. Ces candidats à l’émigration ayant tenté, en vain, de rallier les côtes espagnoles à partir des côtes oranaises, ont été remis, après les procédures d’usage, à la Gendarmerie nationale qui les a présentés à la justice, a-t-on ajouté.

61 candidats à l’émigration clandestine interceptés

Deux jours auparavant, les unités du groupement territorial des garde-côtes d’Oran avaient mis en échec, au large des côtes oranaises, une tentative d’émigration clandestine de 61 personnes dont deux étrangers, lors de trois opérations distinctes, a-t-on appris lundi, auprès de la cellule de communication de ce corps de sécurité.  Le premier groupe formé de 21 personnes dont 6 femmes et 4 mineurs, se trouvant à bord d’une embarcation pneumatique, a été intercepté, lundi à 3 heures 30, à 8 miles, au nord de Cap Falcon (Aïn El Turck), a indiqué cette source. Le second groupe, au nombre de 21 "harragas" dont deux femmes et cinq mineurs, a été intercepté également lundi, à 8 heures du matin, à 12 miles au nord de Kristel (Gdyel). Enfin, le troisième groupe, formé de 19 personnes dont une femme et de trois mineurs, a été arrêté, dans la matinée, à 8 miles, au nord du port d’Oran, a-t-on précisé de même source. Ces candidats à l’émigration clandestine ont été remis, après les procédures d’usage, à la Gendarmerie nationale pour être présentés ensuite à la justice, a-t-on indiqué.

Emigration clandestine: démantèlement de deux réseaux de passeurs à Oran

Pour leur part, les services de la gendarmerie nationale ont démantelé, dernièrement à Oran, deux réseaux de passeurs de voyageurs clandestins par mer, a-t-on appris mardi auprès de ce corps d'arme. Cette opération a eu lieu suite à une plainte déposée par un individu ayant fait l’objet d’escroquerie par un réseau spécialisé, auquel il avait versé une somme de 200.000 DA pour une traversée clandestine jusqu'aux côtes espagnoles qui n'a pas eu lieu, a-t-on indiqué. Les investigations des gendarmes enquêteurs sur cette affaire ont permis de suivre les mouvements de ce réseau composé de trois individus et de les arrêter à Bousfer en pleine activité criminelle. Dans la lancée, les services de la gendarmerie nationale d'Ain El Kerma (ouest d’Oran) ont démantelé un autre réseau spécialisé dans la même activité composé de cinq (5) éléments et saisi une embarcation de plaisance utilisée dans ces traversées clandestines, a-t-on ajouté de même source.

Six tentatives d’émigration clandestine déjouées par les gardes côtes à Mostaganem

De cette même frénésie, six tentatives d’émigration clandestine impliquant 61 personnes ont été déjouées dans la nuit du lundi à mardi dans la wilaya de Mostaganem, a-t-on appris auprès du groupement territorial des gardes côtes. Des unités relevant de ce corps constitué ont intercepté quatre embarcations dotées de moteurs, avec à leur bord 43 personnes.  L’interception a eu lieu à 15 miles marins (28 km) au Nord-est de Mostaganem. Les personnes, arrêtées et transférées au port commercial de Mostaganem, ont pris le départ des plages de Sidi Medjdoub, de Mostaganem, de Sidi Lakhdar et d’Achâacha, dans le but d’atteindre les côtes espagnoles. D’autre part, les éléments du groupement territorial des gardes côtes ont mené une opération combinée avec la gendarmerie nationale qui a permis de déjouer deux tentatives d’embarcation clandestine de 18 personnes à partir des plages de Sidi Medjdoub et de Stidia. Après achèvement des procédures administratives et juridiques en vigueur, les personnes arrêtées seront déférées devant la justice, a-t-on précisé de même source.

Hamdouche.H




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,