18-06-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   TOUFIK, SAID BOUTEFLIKA ET TARTAG : Ils ont été présentés devant le juge d’instruction militaire      AFFAIRE SOVAC : Quatre cadres du ministère de l’Industrie et l’ex DG du CPA en prison      L'EX-WALI D'ALGER PLACE SOUS CONTROLE JUDICIAIRE : Abdelkader Zoukh bénéficie de la règle du privilège de juridiction      LE CHEF D’ETAT MAJOR DEVOILE LE PLAN DE SORTIE DE CRISE DE L’ARMEE : Gaïd Salah réitère son appel au dialogue, insiste sur la solution constitutionnelle      300 MILLIARDS DE DOLLARS DES DEPENSES PUBLIQUE DETOURNES : La lutte contre la corruption est étroitement liée à une réforme du système de gouvernance   
 

   

 
    Nation / Evénement
 
Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement





Le ministère de la Défense nationale a sévèrement rappelé à l’ordre les officiers de l’armée à la retraite qui se sont exprimés publiquement au sujet des prochaines élections présidentielles de 2019, les accusant « de préjuger des prises de positions de l’institution militaire vis-à-vis des élections présidentielles et [de s’arroger], même, le droit de parler en son nom ». « Pour parvenir à leur fin, ces gens-là qui ont fait abstraction de toute considération à l’obligation de réserve à laquelle ils sont astreints, en vertu de la loi n°16-05 du 03 août 2016 et sous peine de laquelle ils peuvent être poursuivis en justice, s’essayent à la politique, avec comme seul attribut l’esprit revanchard et se permettent, sans respect de toute forme d’éthique et de déontologie, de s’ériger en donneurs de leçons », prévient le ministère de la Défense, dirigé par le vice-ministre et chef D’État-major Ahmed Gaïd Salah. Le ministère de la Défense fait ainsi référence à une des deux lois promulguées en aout 2016, portant statut des officiers de réserve et l’autre statut général des personnels militaires. « Le militaire de carrière admis à cesser définitivement son activité au sein de l’armée et versé dans la réserve, exerce librement les droits et libertés que lui confèrent les lois de la République. Il reste cependant astreint à un devoir de retenue de réserve », indique la loi n°16-05 du 3 aout 2016 à laquelle fait référence le communiqué du MDN. « Dans cette position, tout manquement au devoir de nature à porter atteinte à l’honneur et respect dus aux institutions de l’État, constitue un outrage et une diffamation et peut faire l’objet, à l’initiative des autorités publiques » de retrait de la médaille d’honneur ou de plainte auprès de juridictions compétentes, stipule la loi. « Le militaire de carrière, admis à cesser définitivement son activité de sein de l’armée et versé dans la réserve, qui manque gravement au devoir de retenue et de réserve, encourt la rétrogradation dans le grade », stipule également la loi.

 

 

 

 




 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,