24-03-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   CONSERVATION DES FORETS D’ORAN : Plantation de plus de 10.000 arbres au niveau des axes routiers      COOPERATIVE DES CEREALES ET LEGUMES SECS D’ORAN : Une récolte prévisionnelle de 200.000 quintaux de céréales      ES-SAADA : Nouvelle pièce théâtrale à l'affiche à Oran      MOSTAGANEM : Création d’un réseau des professionnels et d'opérateurs du secteur touristique      TLEMCEN : Saisie de 150 kg de kif traité      AIN DEFLA : Plus de 560 jeunes au championnat national de calcul mental      ALGER : Arrestation de 29 suspects et saisie de près de 850 comprimés de psychotropes      CONSTANTINE : Plus de 1.400 m3 de bois exploités depuis 2018      SKIKDA : 553 cas de tuberculose enregistrés en 2018   
 

   

 
    region
 
LE CARNAVAL AYRAD
Entre ses racines traditionnelles et les perspectives de modernisation

Le carnaval "Ayrad" est célébré, cette année à Oran, à l’ancienne, dans les pures traditions de la région de Beni Sensous (Tlemcen), avec des costumes confectionnés avec des toisons de mouton et de chèvres. Habituellement organisé par la direction locale de la culture, en partenariat avec l’association "Art-Actif", le carnaval a été célébré les années passées, avec une certaine touche moderne. Cette année, le choix a été porté sur une version plus traditionnelle.  L’association culturelle d’Oran "Numidia", qui se charge de la préparation des festivités pour la célébration de "Yennayer" en partenariat avec la direction de la culture, a fait venir des membres d’une association, basée à Beni Senous, spécialisée dans la préservation et la promotion du patrimoine amazigh, pour chapeauter les préparatifs. "Nous avons commencé les préparatifs, avec les membres de l’association ‘Art-Actif’, il y a une dizaine de jours ", a indiqué à l’APS Mekkaoui Abderrahim, membre de l’association Beni Snoussienne "Bab Lekhmis". Pour sa part, le président de l’association "Art-Actif", Samir Zemmour, également dramaturge et metteur en scène, a salué les efforts de l’association "Bab Lekhmis", estimant toutefois qu’il est temps de sortir le carnaval Ayrad, du folklore, et de proposer des versions plus recherchées, plus scénarisées et donc plus attractives pour le grand public. Dans la wilaya de Tlemcen, le carnaval d’Ayrad est l’évènement-phare dans les festivités réservées à la célébration de Yennayer. Il draine chaque année, jusqu’à 3.000 visiteurs, note M. Mekkaoui. Dans la tradition Senousienne, le spectacle met en scène des dizaines de "Lions", des hommes déguisés avec des masques et tenues confectionnés avec des peaux de mouton et de chèvre, qui se battent pour sauver une lionne, explique-t-il encore. La troupe constituée par une dizaine des membres des deux associations "Art-Actif" et "Bab Lekhmis", avec leurs déguisements, sillonne le centre-ville d’Oran, accompagnés par des dizaines d’autres participants en carnaval, habillés en tenues traditionnelles. Le président de l’association "Art-Actif"», s’est dit très intéressé par ce que propose les membres de l’association "Bab Lekhmis", qui ont monté un spectacle "vraiment à l’ancienne", estimant toutefois qu’il serait intéressant de puiser de l’âme du carnaval des traditions, tout en essayant d’innover, tant sur le plan de l’écriture que sur les costumes. "Les costumes sont très basiques", considère-t-il, ajoutant qu’il serait intéressant d’impliquer des artistes et créateurs pour proposer des déguisements plus élaborés, plus attractifs visuellement. "Il serait également intéressant de se pencher sur l’écriture du spectacle, pour proposer quelque chose de plus scénarisé", ajoute-t-il. "C’est ainsi que beaucoup de genres théâtraux ont évolué à travers le monde", souligne M. Zemmouri, notant que "Ayrad" peut être considéré comme une variété du théâtre de rue, ou de la halqa, tel qu’il est connu localement. Entre la tradition et les perspectives, le carnaval "Ayrad", reste un évènement qui enchante les populations, et commence à sortir de son berceau de Beni Senous, pour être célébré dans différentes régions de l’ouest.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,