22-02-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   PALESTINE ‎ : 56 enfants tués par Israël en 2018‎      ELECTIONS EN RDC : Les Eglises ‎protestantes dénoncent la ‎corruption      APRES 20 ANS DE PRESENCE : ‎Veolia quitte le Gabon par la ‎petite porte      NIGER : Un commandant de ‎Dirkou et son chauffeur tués ‎dans une embuscade      PRESENCE DES FORCES ETRANGERES EN IRAK ‎ : « ‎Nous n’en avons pas besoin »‎   
 

   

 
    Monde
 
MALI
Des déserteurs de retour ‎au sein des Fama

Près de 600 déserteurs de l’armée malienne ont répondu à l’appel du gouvernement, et acceptent de revenir dans les rangs. Ils avaient déserté en 2012, peu avant ou peu après le déclenchement de la crise du nord du Mali. Dans un premier temps, ils seront regroupés à plusieurs endroits du pays, pour une ‎‎« remise à niveau ». Parmi les déserteurs de retour, les officiers sont regroupés à Bamako dans un camp. Les sous-officiers, dans une garnison à Markalla, localité située à un peu moins de 300 km au nord de Bamako, alors que les soldats ont pris la direction de l’extrême ouest près de la localité de Kayes. Les témoins qui ont pu leur rendre visite parlent « d’hommes décidés à faire la paix ». Les près de 600 militaires de retour subiront dans un premier temps une « remise à niveau ». Il faut leur réinculquer les habitudes d’hommes d’une armée régulière, explique un haut gradé malien. Dans un second temps, ils seront redéployés pour ceux qui n’ont pas encore l’âge de la retraite. Lors de leur redéploiement, certains iront probablement grossir les rangs des troupes du G5 Sahel. Ils ont un avantage, quasiment tous originaires du Nord, ils connaissent le terrain. Mais si certains ont répondu à l’appel du gouvernement, quelques centaines d’autres traînent pour le moment les pieds. Il s’agit notamment des certains militaires toujours dans membres de la CMA, l’ex-rébellion. Quelques anciens membres des FDS ont de leur côté rejoint les rangs des jihadistes.

5000 combattants enrôlés dans le DDR

Fin décembre dernier, le gouvernement malien avait fixé au 31 janvier 2019 le dernier délai pour les combattants des différents groupes qui souhaitaient intégrer le processus de paix en déposant les armes, ou en s'inscrivant sur des registres. Ce mercredi, à Bamako, le président de la Commission DDR a fait le point de la situation. Selon lui, 5 000 combattants ont manifesté leur désir d'intégrer le processus de paix.  Zahabi Ould Sidy Mohamed, le président de la Commission nationale désarmement- démobilisation-réinsertion (DDR), a fait le point sur les armes déclarées ou reprises de force par l’armée malienne des mains des groupes d’autodéfense du centre du Mali en un mois : « Il y a à peu près 400 armes de guerre qui ont été récupérées par les forces armées maliennes, cela a déjà été pris. Et le reste maintenant, ce qui est déclaré, il y en a à peu près 600 qui ont déclaré les armes, y compris des anciens jihadistes repentis, plus aussi les autres milices qui détiennent certaines armes. » L‘offre du gouvernement malien aux combattants des différents groupes armés du centre semble attirer du monde, en tout cas pour un début. « C’est que nous avions eu comme moisson dans ce registre, ces 5 000 personnes qui sont déclarées possédant des armes ou des grenades. Il y a beaucoup de grenades aussi », ajoute Zahabi Ould Sidy Mohamed. La suite du processus : dans deux semaines, les 5 000 combattants ou déclarés comme tels seront regroupés dans un grand camp, toujours dans le centre du Mali. Des ONG des droits de l’homme viendront bien vérifier qu’ils n’ont pas commis de graves crimes. Ensuite pour certains, le processus de réintégration dans l’armée va commencer.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,