22-02-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   PALESTINE ‎ : 56 enfants tués par Israël en 2018‎      ELECTIONS EN RDC : Les Eglises ‎protestantes dénoncent la ‎corruption      APRES 20 ANS DE PRESENCE : ‎Veolia quitte le Gabon par la ‎petite porte      NIGER : Un commandant de ‎Dirkou et son chauffeur tués ‎dans une embuscade      PRESENCE DES FORCES ETRANGERES EN IRAK ‎ : « ‎Nous n’en avons pas besoin »‎   
 

   

 
    Monde
 
AUX MANETTES DE L’UA
‎L’Egyptien al-Sissi promet le ‎panafricanisme économique

Le raïs égyptien qui est le nouveau président de l’Union africaine a pris des engagements forts pour renforcer la coopération entre l’Afrique subsaharienne et son pays. L’Egypte est une puissance régionale, qui fut autrefois un soutien sans faille des mouvements indépendantistes africains à travers le continent. Le président Sissi est aussi attendu sur la consolidation des acquis de la présidence de son prédécesseur, Paul Kagame.Le 32e sommet de l’Union africaine (l’UA) à Addis-Abeba s’est terminé tard dans la soirée du 11 février 2019 avec le passage de relais par le Rwandais Paul Kagame à son successeur l’Egyptien Abdel Fatta el-Sissi, qui devient pour un an le nouveau président de l’organisation continentale.Nouveau chef, nouveau style. L’austérité du président rwandais dont la méthode mêlant l’imagination et l’impatience a profondément marqué les esprits à l’UA, laisse la place à une certaine rondeur, même si cette rondeur n’est pas dépourvue d’autoritarisme, comme en témoigne la décision du raïs de boucler la conférence de presse de clôture par la lecture d’un discours préparé sans se plier à la tradition de questions-réponses. Cette séance de clôture pendant laquelle on est passé de la jovialité conviviale des participants à une conférence de presse solennelle, voire impériale, était à l’image des sentiments mixtes qu’a suscités cette rencontre au sommet, tiraillée entre l’admiration des uns et les inquiétudes des autres.‎ ‎« On va entendre désormais un nouveau son de cloche », s’est réjoui un diplomate éminent du monde arabe. A côté, le visage fermé des délégués subsahariens traduit l’inquiétude et le poids des enjeux de ce sommet de transition. Assistera-t-on en 2019 au détricotage des réformes financières et institutionnelles de l’ère Kagame par une Egypte « jalousement souverainiste », qui n’apprécie pas beaucoup les technocrates intégrationnistes d’Addis imposant les règles de gouvernance aux Etats membres ?Dans les couloirs de l’UA, on raconte que le raïs n’a jamais oublié l’affront fait à son pays lorsque celui-ci fut suspendu de l’organisation panafricaine en 2013 suite à la destitution par les militaires du président islamiste, Mohamed Morsi, pourtant démocratiquement élu. L’homme qui dirigeait l’armée égyptienne à l’époque était un certain… maréchal al-Sissi.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,