24-03-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   PRIX DU PETROLE : Le Brent se maintient à plus de 68 dollars      COLLECTIF NABNI : Relancer l’économie sur de nouvelles bases      DANS LA PERSPECTIVE D’UN DEPLOIEMENT A L’INTERNATIONAL : La BEA augmente son capital social      PARTENAIRES COMMERCIAUX : La France premier client, la ‎Chine premier fournisseur ‎de l’Algérie      CONCOURS SELECTIF AU PROFIT DE 500 POSTULANTS : Formation à l’étranger dans l’industrie automobile   
 

   

 
    Economie
 
ENERGIE
Le Brent à plus de 66 dollars

Les prix du pétrole remontaient, hier, en cours d'échanges européens, dopé par la promesse d'une production toujours aussi basse de l'Arabie saoudite en avril, selon des informations de presse. Ce lundi matin, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 66,29 dollars à Londres, en hausse de 55 cents par rapport à la clôture de vendredi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de WTI, référence américaine, pour le contrat d'avril gagnait 49 cents à 56,56 dollars. L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, va poursuivre en avril ses efforts de mars et vendre moins de pétrole que ses clients n'en demandent, a affirmé un responsable du pays à l'agence Bloomberg. Le géant du brut s'est engagé, comme les autres pays de l'Opep et leurs partenaires, à limiter sa production, mais depuis le début de l'année, l'Arabie saoudite a préféré produire encore moins que ces objectifs fixés en décembre ne le demandaient. «Les fortes baisses de production de l'Arabie saoudite, ainsi que les problèmes géopolitiques au Nigeria, au Venezuela et en Iran tirent les cours vers le haut», a résumé Benjamin Lu, analyste. Mais les marchés surveillent également le niveau de la production des Etats-Unis. Selon l'AIE, le pays va continuer à pomper toujours plus d'or noir, jusqu'à devenir exportateur net de pétrole dès 2021 et talonner l'Arabie saoudite sur les marchés mondiaux. A plus court terme, cependant, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a légèrement reculé, avec une baisse hebdomadaire de 9 puits à 834 puits de pétrole actifs le 8 mars, selon des données publiées vendredi par l'entreprise américaine de services pétroliers Baker Hughes.  Enfin, le niveau de la consommation de la Chine est scruté, alors que la croissance de son économie faiblit. ‎‎«La Chine est l'éponge du marché, elle absorbe tous les barils en trop pour se constituer des réserves stratégiques», a expliqué Giovanni Staunovo, analyste. Selon lui, même si la croissance de l'économie chinoise devait flancher, «les importations devraient rester élevées car les craintes que les sanctions américaines ne perturbent les importations de brut vénézuélien et iranien vont profiter à la demande». L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, produit encore moins que l'objectif établi par l'Opep et ses partenaires en décembre, et un  responsable du royaume a affirmé lundi que les exportations ne  remonteraient pas en avril. "Le mois dernier, des promesses similaires (pour mars) avaient fait gagner autour de 8% au cours du Brent, cela a dû motiver les Saoudiens pour réitérer leurs efforts", ont estimé les analystes de JBC Energy. "Dans ce contexte, les acteurs du marché portent moins attention à la production américaine de pétrole de schiste et aux inquiétudes sur la croissance de la demande", a commenté Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com. Le marché attendra également les données sur les réserves américaines de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), qui paraîtront mercredi. Pour la semaine achevée le 8 mars, les analystes tablent sur une augmentation des stocks de brut de 3,05 millions de barils, sur une baisse de 2,95 millions de barils des stocks d'essence et de 1,95 million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,