23-05-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   LIBYE : Reprise des combats dans la banlieue de Tripoli      TUNISIE : L’expert de l'ONU arrêté pour espionnage remis en liberté provisoire      GABON : Le vice-président et le ministre des Forêts limogés      COTE D'IVOIRE : La France aux côtés du pays dans la lutte contre le terrorisme      BREXIT : May propose aux députés de voter sur la tenue d’un second référendum   
 

   

 
    Monde
 
SYRIE
Paris n'a pas l'intention de rapatrier les enfants de djihadistes français

Que faire des enfants de djihadistes retenus en Syrie? Une nouvelle réponse a été apportée par Laurent Nuñez à cette question, engendrant des remous en France. Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur a ainsi été formel: ‎‎«La question du retour ne se pose pas à l'heure actuelle.» Laurent Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, a déclaré que les enfants français en détention avec leurs parents en Syrie devaient y rester.

«Les enfants sont dans la majorité des cas détenus avec leurs parents, en tout cas avec leur mère pour la plupart d'entre eux. La question du retour ne se pose pas à l'heure actuelle», a déclaré Laurent Nuñez devant la commission des Affaires européennes de l'Assemblée, évoquant le dossier des enfants français de djihadistes détenus en Syrie. Interrogé sur le même sujet sur le plateau de BFM TV, Christophe Castaner a indiqué que ces enfants ne se trouvaient pas ‎‎«sous l'autorité du gouvernement français, des soldats français». «Il ne m'appartient pas de dire tel ou tel enfant est français et je vais le chercher», a-t-il lancé, ajoutant que cela était impossible. Il a convenu toutefois que ce sujet constituait «une vraie difficulté». Emmanuel Macron a, pour sa part, parlé d'une approche «au cas par cas». «Pour ce qui est des enfants, c'est une approche au cas par cas qui est menée, en particulier en lien avec la Croix-Rouge internationale, c'est une approche humanitaire qui est suivie et avec beaucoup de vigilance en lien avec tous les acteurs qui sont sur le terrain», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, dans le cadre de sa visite au Kenya. Deux familles françaises ont saisi la justice administrative afin de faire rapatrier leurs enfants orphelins retenus en Syrie, nés de parents djihadistes, avait fait savoir mardi BFM TV. L'avocate des personnes qui ont déposé le recours estime que l'État doit réagir pour que les enfants rejoignent leur famille en France. Une pétition a été récemment lancée par des avocats, comédiens et hommes politiques afin de rapatrier «des enfants français détenus au Kurdistan syrien», nés en Syrie ou qui ont été emmenés par leurs parents devenus djihadistes. La pétition compte 2.780 signatures à l'heure actuelle.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,