23-04-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   SUIVI DES TRANSFERTS EN DEVISES : Plus de mesures de vigilance sont nécessaires      PREMIUM SHOWROOM DE LG : Deuxième anniversaire d’un ‎concept innovant      RAMADHAN : L'approvisionnement : une priorité      ABATTOIRS D'ALGER : Mobilisés pour éviter toute perturbation   
 

   

 
    Economie
 
ASSOCIATION GENERALE DES ENTREPRENEURS ALGERIENS
« 1.300 entreprises ont cessé leur activité en 2019 »

«Quelque 1.300 entreprises ont cessé leur activité, faute de plan de charge et de non- signature des différents avenants, ainsi que les différents retards de paiement des situations pour l'année 2018 l219.» C’est ce qu’a indiqué, hier, Aidh Moussa, porte-parole de l’ Association générale des entrepreneurs algériens. S’exprimant, lors d’une conférence de presse organisée à Alger, en marge de l’assemblée générale de l’AGEA, il a souligné qu’«à la fin mars 2019, il a été rapporté la perte de 125.000 emplois». Mettant l’accent sur la projection de la situation économique actuelle, notamment sur le début du deuxième trimestre de l’année en cours, il a indiqué que «cette période, qui inclura le Ramadhan, Aïd-El-Fitr, les vacances d’été, Aïd-El-Kébir et la rentrée sociale, n'augure rien de bon pour la relance économique dés entreprises, et comme il se pourrait que pas moins de 3.000 entreprises mettent la clé sous le paillasson». M. Moussa n’a pas manqué de souligner qu’il y a également un manque de confiance des entreprises envers les structures publiques détentrices de la majorité du plan de charge. Le conférencier a déploré le fait de constater la non-application d’un nombre important des décisions exécutoires de justice prises en faveur des entreprises du secteur , indiquant qu’ au regard de tout ce qui précède et devant la dangerosité de la situation, I'AGEA a appelé les hautes autorités du pays pour que tous les concernés se mettent en extrême urgence autour d'une table et sortent avec des propositions opérationnelles exécutoires dans les plus brefs délais, même s'il y a lieu de prendre des mesures conservatoires qui permettent d’alléger l’asphyxie des entreprises, de pérenniser l’entreprise et de sauvegarder les emplois, qui demeurent menacés, et de permettre également la relance définitive du secteur. L’AGEA a insisté également sur la nécessité de procéder à l’annulation pure et simple de la short-list de l’entreprise accédant aux projets via le gré à gré, et de revenir au code des marchés publics, avec la préférence de 25% des entreprises, quelles soient publiques ou privées.




 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,