18-06-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   TOUFIK, SAID BOUTEFLIKA ET TARTAG : Ils ont été présentés devant le juge d’instruction militaire      AFFAIRE SOVAC : Quatre cadres du ministère de l’Industrie et l’ex DG du CPA en prison      L'EX-WALI D'ALGER PLACE SOUS CONTROLE JUDICIAIRE : Abdelkader Zoukh bénéficie de la règle du privilège de juridiction      LE CHEF D’ETAT MAJOR DEVOILE LE PLAN DE SORTIE DE CRISE DE L’ARMEE : Gaïd Salah réitère son appel au dialogue, insiste sur la solution constitutionnelle      300 MILLIARDS DE DOLLARS DES DEPENSES PUBLIQUE DETOURNES : La lutte contre la corruption est étroitement liée à une réforme du système de gouvernance   
 

   

 
    Nation / Evénement
 
NACER BOUTEFLIKA QUITTE LE DEPARTEMENT
Fin des rumeurs récurrentes au ministère de la Formation professionnelle





Une page se tourne au ministère de la Formation professionnelle. Ce département ministériel, d’une importance relative sur le plan politique, était célèbre pour avoir eu parmi ses fonctionnaires un certain Nacer Bouteflika, frère de l’ancien chef de l’État. Pour certains, il était le véritable ministre durant ces 20 dernières années. Depuis la démission du président, des rumeurs récurrentes ont annoncé le départ de Nacer Bouteflika du ministère. À chaque fois, elles ont été démenties. Mais cette fois, c’est la bonne. Après 37 ans de service, Nacer Bouteflika quitte son poste de secrétaire général du ministère, deux mois après la démission forcée de son frère aîné de la présidence de la République. Mourad Belhadad, actuel directeur des finances et des moyens, assurera l’intérim du poste. Officiellement, il s’agit d’un départ à la retraite. « Le départ à la retraite de Nacer Bouteflika s’est fait à sa demande. Ce n’est pas une fin de fonction », insiste Sofiane Tissera, chargé de communication du ministère, dans une déclaration à TSA Arabie ce mardi. Pour Sofiane Tissera, « il n’y a pas de raison particulière à cette décision. Nacer Bouteflika est fonctionnaire depuis 1982. Il a effectué toute sa carrière dans le secteur de la formation professionnelle. Il a gravi les échelons, d’agent administratif jusqu’à secrétaire général du ministère ». Il admet toutefois : « le mouvement populaire peut constituer un élément de pression mais je pense qu’il est tout à fait naturel qu’un factionnaire demande à partir à la retraite après 37 ans de service ». Pour Sofiane Tissera, Nacer Bouteflika quitte le ministère de la Formation professionnelle sur un bilan positif. « Il a beaucoup donné au secteur qui a connu une stabilité ces dernières années et réalisé de bons résultats. Le secteur compte plus de 700.000 élèves à travers tout le pays », explique-t-il. Avec le départ de Nacer Bouteflika à la retraite, aucun membre de la famille de l’ancien président n’occupe des fonctions au sein de l’État. 




 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,