19-07-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   RENCONTRE AVEC L’AUTEUR AMAR BELKHODJA : Ali Maâchi, le chantre de la Révolution algérienne      MARIE CURIE PROJETE A ALGER : Pâle portrait pour une figure flamboyante      SÉMINAIRE SUR LA RÉSISTANCE DE LA FEMME EN AFRIQUE DU NORD : Du 28 au 30 septembre à Tébessa   
 

   

 
    culture
 
OUVERTURE D'UNE SESSION DE FORMATION INTERNATIONALE A ALGER
Sauvegarde du patrimoine immatériel

Les travaux de la session de formation internationale à la sauvegarde du patrimoine immatériel, organisée par le Centre régional à Alger pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Afrique de catégorie 2 (Crespiaf), ont été ouverts mardi à Alger, en faveur d'un groupe de formateurs africains.  Organisée en collaboration avec l'Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), cette session de formation verra la participation de quelque 40 experts africains, en majorité des experts-surveillants et experts-facilitateurs, issus de 22 pays, dont l'Algérie. Parmi les participants, des praticiens locaux spécialistes du patrimoine culturel immatériel, des membres actifs d'associations culturelles et patrimoniales et des cadres des ministères de la Culture des pays participants, ainsi que quatre experts de l'Unesco et six autres des bureaux régionaux de cette organisation onusienne. L'objectif de la formation est de créer «un réseau d'experts-facilitateurs en matière de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, répartis sur tout le continent africain». Cette formation devra «être élargie à l'avenir», eu égard à «la richesse et à la diversité» du patrimoine culturel immatériel en Afrique, d'une part et au «nombre réduit d'experts-facilitateurs africains», d'autre part. Intervenant dans le cadre de l'application de la Convention internationale de l'Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco (2003), cette session de formation s'étalera jusqu'au 13 juillet. La session de formation abordera le thème de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, a affirmé le directeur du Crespiaf, Slimane Hachi, précisant que la sauvegarde de ce patrimoine reposait essentiellement sur «le transfert d'expériences et de savoir-faire de génération en génération, à la faveur de programmes d'enseignement, d'information et autres». Etaient présents à l'ouverture de cette session de formation, la ministre de la Culture, Meriem Merdaci et la responsable de l'unité pour le renforcement des capacités et les politiques du patrimoine à l'Unesco, Susanne Schnuttgenn, ainsi qu'un représentant du ministère des Affaires étrangères et des cadres du ministère de la Culture. Mme Merdaci s'est félicitée de «la coopération importante» entre le Centre algérien et l'Unesco, notamment en matière de «formation», affirmant l'importance de cette coopération dans «la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Algérie et en Afrique».




 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,