17-08-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   CONFERENCE NATIONALE DE DIALOGUE : Les candidats à la Présidentielle devraient s’engager à appliquer les recommandations      DJANET, BORDJ BADJI MOKHTAR ET IN GUEZZAM : Arrestation de 28 orpailleurs et un contrebandier      AFFAIRE HAMEL : Abdelmalek Boudiaf sous contrôle judiciaire, mise en liberté pour Bensebane Zoubir      ZAGHMATI A PROPOS DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : Les objectifs ne seront atteints qu'après la récupération des fonds détournés      PELERINAGE A LA MECQUE : Hausse du nombre de décès parmi les hadjis algériens à 18 personnes      : Huawei Algérie dément avoir aidé Bouteflika à espionner les opposants   
 

   

 
    Nation / Evénement
 
FEUX DE FORETS
Une année normale dans un contexte mondial marqué par la canicule





Dans un contexte climatique mondial marqué par la canicule, l'année 2019 se présente jusqu'au mois d'août comme une année "normale" en termes de feux de forêts malgré les 9.000 hectares parties en fumée, a indiqué à l'APS le directeur général des forêts, (DGF) Ali Mahmoudi. Dans un entretien accordé à l'APS, M. Mahmoudi a précisé que l'Algérie avait enregistré, au cours des vingt dernières années, une moyenne globale de 32.000 hectares/an de superficies ravagées par les feux de forêts, soulignant le caractère "exceptionnel" de la campagne 2018, durant laquelle seulement une surface de 2.300 hectares a été détruite par les feux. Il a signalé que le contexte climatique mondial est marqué par la canicule, le mois de juin ayant été le plus chaud enregistré à l'échelle mondiale depuis le siècle dernier, sans parler de la forte baisse de la pluviométrie cette année, à l'origine de l'assèchement du couvert végétal à travers le monde et le déclenchement de nombreux incendies dans des pays comme le Portugal, la Chine, l'Espagne et les Etats-Unis d'Amérique. En Algérie, les feux de forêts ont détruit, jusqu'au mois d'août 2019, plusieurs types d'arbres, notamment le pin d'Alep et le chêne-liège, deux espèces résilientes du fait de leurs capacités de régénération. 1.246 foyers d'incendie ont été enregistrés depuis le 1er juin 2019, anéantissant 2.363 hectares de forêts (26%), 2.530 hectares de maquis (28%) et 4.111 hectares de broussaille (46%). Le responsable a tenu à assurer que les arbres et les animaux en voie d'extinction n'ont pas été ravagés par les incendies, puisque seulement onze (11) cèdres de l'Atlas ont été détruits dans les parcs nationaux du Djurdjura et de Theniet el-Had et seuls cinq (5) singes magots ont péri dans le parc national du Djurdjura (wilaya de Bouira). A ce jour, le mois de juillet a connu le plus de pertes puisque 27 foyers de feu ont dévasté 5.940 hectares de forêts, soit 66% du bilan annuel d'incendies, a fait savoir le responsable. Les wilayas de Tizi Ouzou, Aïn Defla, Tissemssilt et Bejaia sont les plus touchées avec 53% des incendies de forêts recensées entre le 1er juin et le 4 août 2019, soit une superficie totale de 4.769 hectares ravagés, selon M. Mahmoudi. Concernant les techniques utilisées pour venir à bout des feux, le responsable a indiqué que le Direction générale des forêts (DGF) avait eu recours aux moyens disponibles, notamment les 48 colonnes mobiles relevant des services de la Protection civile, lesquelles ont permis de limiter les superficies endommagées par les feux, a-t-il dit, ajoutant que les techniques aériennes de lutte contre les incendies sont appelées à se développer à l'horizon 2020. 

Partenariat avec la FAO et l'ambassade du Japon pour prévenir les feux de forêts

M. Mahmoudi a, par ailleurs, affirmé que les causes de 85% de ces feux restaient inconnues, d'où les projets de partenariat lancé, le 17 juin 2019 à Alger, par la Direction générale des forêts avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'ambassade du Japon en matière d'enquête sur les causes des incendies de forêts et les techniques de lutte contre ces feux. La DGF a également signé des conventions avec les services de la Gendarmerie nationale et des Douanes en matière d'enquête en cas d'incendie volontaire, a-t-il précisé, ajoutant que d'autres conventions devraient suivre avec les services de la Sûreté nationale. Selon M. Mahmoudi, la vigilance des citoyens et des agents de protection des forêts ont permis d'éviter des départs de feux. Pour le responsable, les déchets en verre et autres résidus contenant des matières inflammables laissés par les citoyens dans les forêts et les décharges anarchiques figurent parmi les principales causes de ces feux, réfutant l'existence d'incendies volontaires dans le but d'obtenir du charbon ou de s'approprier un terrain. "Scientifiquement parlant, le bois brulé perd son pouvoir calorifique en présence d'oxygène, d'où l'impossible exploitation du charbon à partir des feux de forêts", a expliqué le responsable, soutenant que "des procédures bien réglementées régissent la propriété foncière et il ne suffit pas de brûler la partie d'une forêt pour se l'approprier".  Il a, à cet égard, affirmé que l'Algérie dispose d'unités de production de charbon dont les autorisations sont délivrées par la Direction générale des forêts après un appel d'offres. En 2019, les services des forêts ont enregistré la production de près de 9.000 quintaux de charbon à travers 34 unités industrielles spécialisées dans les wilayas de Mascara, Oum El-Bouaghi, Constantine, Jijel, Aïn Defla, Blida et Chlef. Une quantité de 402 kg de charbon produite de façon illicite a été saisie durant la même année. Par ailleurs, le recensement des pertes a été confié à des commissions ad hoc présidées par les walis et comprenant les directeurs des services agricoles, les directeurs des forêts des wilayas, les président de daïras et de communes et les services de la Protection civile. Quant aux indemnisations, M. Mahmoudi a fait savoir qu'il existait des mesures d'assurances des biens agricoles et privés en amont. Le directeur général des forêts a enfin invité les citoyens à appeler le numéro vert de la DGF (7010) et celui de la Protection civile (1021) en cas d'incendie.




 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,