22-09-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

   

 
    Economie
 
TLEMCEN
Protesta des travailleurs de SITEL

Des dizaines d'ingénieurs, techniciens, opérateurs de machines et agents des services de production, qualité, logistique, méthodes, industrialisation, process ainsi que de la maintenance, des achats et de l'analytique de la société industrielle algérienne de Télécommunications (Sitel),ont observé, hier matin, un sit-in devant le siège de leur société située dans la zone industrielle, afin d'exiger le renouvellement des contrats de travail à l'ensemble des travailleurs de cette société qui active en partenariat avec le leader suédois des Télécommunications Ericsson, et la régularisation immédiate des arriérés de leurs salaires. Les protestataires accusent le P-DG et la D.G de Sitel d'être responsables de la situation financière difficile que connait, présentement, la société qui approvisionne l'usine Renault en faisceaux de câblage électrique. «Il y a des gens parmi nous qui travaillent dans cette entreprise, depuis l'année 2015 avec des contrats à durée déterminée. D'autres le sont depuis 2016, 2017, et 2018, et au lieu de régulariser notre situation, ils veulent nous mettre au chômage à partir de ce 30 septembre ! Nous refusons, tous, cette décision arbitraire et injuste !», indiquent ces travailleurs. Et d'ajouter : «Notre entreprise est la mieux placée sur le marché algérien pour avoir accompagné l'opérateur historique AT, dans la fourniture, l'ingénierie, le déploiement et la numérisation de tout le réseau téléphonique national fixe. Elle a bénéficié, en 2016, d'un montant d'investissement de plus de 30 milliards, de la part de l'Etat, mais aujourd'hui, elle n'arrive pas à se redresser ! Ces responsables veulent cacher leur échec en nous mettant carrément à la porte pour reprendre tout à zéro ! Ils se trompent ! Ils ne le pourront pas ! Nous voulons rencontrer le wali et tous les partenaires de notre entreprise, à savoir : la banque et Ericsson. Il nous faut de vrais gestionnaires pour sauver cette entreprise qui peut-être un fleuron de l'Industrie nationale, nous avons tous les moyens pour l'être. Ils existent beaucoup de clients solides qui veulent sous-traiter avec nous, tels que Mercedes, Volvo, Volkswagen et plusieurs sociétés de tracteur et motos. Nous avons toutes les compétences requises pour le faire et aussi des machines et équipements performants à l'usine pour concrétiser ce défi !». Après ce rassemblement, les protestataires comptent observer une grève illimitée dès la semaine prochaine jusqu'à la concrétisation totale de leurs revendications. Des responsables du bureau de wilaya de l'UGTA se sont déplacés sur les lieux pour dialoguer avec les deux parties en conflit.




 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,