19-11-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   NOUVEL ALBUM RAP DE DTF : Wine el harba, wine ?      SALON NATIONAL DE LA PHOTOGRAPHIE A SETIF : Une centaine de clichés pour immortaliser la beauté de l’Algérie      SEMAINE CULTURELLE JAPONAISE A ALGER : Soleil levant au Maghreb      MUSIQUE : Noureddine Maarouf lauréat du concours «Sawt Waaed»   
 

   

 
    culture
 
RENCONTRE AVEC RAHMATOU SECK SAMB, KHALIL DIALLO ET PAPE SAMBA KANE
La littérature sénégalaise à l’honneur

La littérature du pays de la Téranga, invité d’honneur de ce 24e Sila, était au cœur d’une conférence à laquelle étaient conviés Rahmatou Seck Samb, Khalil Diallo et Pape Samba Kane. Cette “Escale littéraire à Dakar” s’est articulée autour des expériences de ces romanciers de différentes générations dans l’écriture et leur rapport, parfois ambigu avec celle-ci. Le jeune auteur Khallil Diallo, 26 ans, est venu présenter son roman À l’orée du trépas, qui traite de “l'obscurantisme religieux, la mort, l'immigration, l'amour et la poésie afin de mettre en scène l'histoire, mais aussi et surtout la condition humaine”. Cette vision “loin d’être romantique de l’acte d’écriture”  pour reprendre les propos de l’’écrivain, est une forme de déchéance, qui libère néanmoins des affres de la réalité. Basé sur la vraie histoire d’un ami qui s’était engagé dans les rangs de Daesh,  l’auteur se demande ce qui aurait poussé un jeune Sénégalais à commettre cet acte ? Un acte vécu comme un déchirement par Diallo, qui explique que “le roman est finalement une vaine tentative de reconstruire le monde. Un monde tel qu’on l’aurait souhaité et qui ne nous correspond plus. Nous tentons alors d’en créer un autre”. Par ailleurs, il a aussi évoqué l’incidence du terrorisme dans son pays, à telle enseigne  qu’il “évitait de sortir et d’affronter le monde”.  “Cette situation est finalement la définition même du terrorisme, qui nous empêche de nous épanouir et vivre pleinement notre vie”, a-t-il poursuivi. Le thème de la violence est aussi présent dans À l’ombre du négus rouge, de Rahmatou Seck Samb, qui retrace pour sa part la chute de l’empire de Sélassié dans les années 70, après un voyage effectué par la romancière en Éthiopie.  




 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,