Notice: Undefined index: idrubrique in /home/elouma/public_html/jeunessedalgerie.com/laune.php on line 42
  15-10-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   MAHIEDDINE BOUZID, DIT MAHIOU : Inhumé au cimetière de Bouzourane ‎de Batna      DOUAR SOUABRIA ‎ : Retour aux sites archéologiques ‎      3es JOURNÉES INTERNATIONALES DE PHILOSOPHIE ‎D’ALGER : Plaidoyer contre la ‎banalisation de la violence      MOHAMED LANDJERIT : Un romancier altruiste      BASILIQUE NOTRE-DAME D'AFRIQUE : Concert de musique classique pour flûte et piano      En présence du MJS et du président de la FAF : : L’USMA lance son centre de formation à Ain Benian      Belatoui nouvel entraineur du MCO : Un juste retour…      Kheiredine Zetchi (Président de la FAF): : Les futurs centres techniques fédéraux confiés à des formateurs étrangers      10e journée : : L’US Biskra nouveau dauphin      AFGHANISTAN : Première rencontre officielle entre les Etats-Unis et les ‎talibans      NIGERIA : Libération de plus de ‎‎800 enfants soldats dans le ‎nord-est du pays      MALI : Le Premier ministre à ‎Togoré-Coumbé pour affirmer ‎l'autorité de l'Etat      RDC : Un meeting de ‎l'opposition finalement interdit à ‎Lubumbashi      RWANDA : Non-lieu requis dans l’enquête sur l’attentat contre le ‎président Habyarimana      GAZA : Sept ‎Palestiniens tués ‎dans des heurts ‎avec des soldats ‎israéliens      LE ‎GOUVERNEUR DE LA BA PREVIENT : « Pression sur ‎la croissance mondiale »‎      CAMPAGNE OLEICOLE A TIZI OUZOU : Prévision en ‎baisse de la production d’huile d’olive      MERCURIALE : Les prix des fruits et des légumes ‎flambent      AGENCE ‎SPATIALE ALGERIENNE : Qui sont les clients? ‎      ALLEMAGNE : : Ballack enfonce Löw      FC Barcelone : : Une prolongation spéciale pour Messi ?      JUVENTUS : : Tebas ne regrette pas Ronaldo      CROATIE : : Dalic pique la presse anglaise      Mercato : Nakoulma vers un rebond au FC Porto      Manchester United : : Des discussions avec Lingard      CRISE A L’APN : La visite des étudiants de l’Académie de Cherchell annulée, Bouhadja campe sur sa position      GRIPPE SAISONNIERE : Début aujourd’hui de la campagne de vaccination      INONDATIONS A ALGER : Élaboration d'un plan préventif à travers 12 points noirs      : Décès de l'ancien commandant de la Gendarmerie nationale, Ahmed Boustila      DEVELOPPEMENT DES REGIONS FRONTALIERES : Le ministère de l'Intérieur lance des études sur les 9 zones frontalières      EN PREVISION DU RENOUVELLEMENT DE LA MOITIE DU CONSEIL DE LA NATION : Le FLN lance sa campagne électorale   
 

   

 
    La Une
 
CRISE A L’APN
La visite des étudiants de l’Académie de Cherchell annulée, Bouhadja campe sur sa position





Nouveau rebondissement dans le conflit qui oppose le président de l’APN Said Bouhadja aux députés de la majorité. Après le ministère des Affaires étrangères, c’est au tour du ministère de la Défense nationale de s’impliquer dans la crise. Selon nos informations, la visite d’un groupe d’étudiants de l’Académie militaire interarmes de Cherchell, programmée initialement pour demain lundi 15 octobre à l’APN, a été annulée. «Le groupe d’étudiant ne fera pas le déplacement à l’APN», explique notre source. « Pas de visite jusqu’à ce que le problème au niveau de l’APN soit réglé, car personne ne pourra les recevoir pour le moment », affirme une autre source proche du dossier Contacté, Mokhtar Bourouina, le Directeur de la communication de l’APN, affirme que sa direction n’a pas reçu « la note de l’annulation ». « Pour nous, la visite est maintenue », explique-t-il. Plusieurs membres de la commission de la défense parlementaire avouent « ne détenir aucune information concernant la visite ». Le président de l’APN Said Bouhadja comptait, en tout cas, beaucoup sur cette visite des étudiants de l’Académie militaire pour renforcer sa position vis-à-vis de ses opposants. M. Bouhadja refuse de céder à la pression exercée par les députés et les chefs de files de la majorité. Après avoir fait état de son intention de quitter son poste, Bouhadja a, dans une déclaration, qualifié cette démarche « d’impossible ». « Il est impossible pour moi de répondre à une action illégale, illégitime », a-t-il affirmé. Bouhadja assistera-t-il aux activités officielles de la célébration de l’anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale, le 1er Novembre ? Selon ses opposants, cette participation est écartée. « Le président de l’APN quittera son poste avant le 1er novembre », affirme un adversaire à Bouhadja. Dans une déclaration, le président de l’APN rétorque : « Je serai présent à la célébration du 1er novembre en tant que grand Moudjahid et président de l’APN. C’est le président qui m’invite et non les députés et moi je soutiens le président de la République ». M. Bouhadja a poursuivi en lançant un appel aux chefs de partis pour instruire leurs députés pour « revenir à la raison ». « Après, je pourrais dialoguer », explique-t-il. Rappelant que traditionnellement le président de l’APN accompagne le président de la République au carré des martyrs du cimetière d’El-Alia à Alger. Il assiste aussi à la cérémonie officielle organisée au Palais du Peuple à laquelle prendra part le Premier ministre Ahmed Ouyahia et le patron du FLN, deux personnalités qui ont demandé publiquement le départ du président de l’APN. Sur le plan protocolaire, sa présence est importante. Mais ses adversaires veulent le pousser à quitter son poste avant cette date pour, dit-on, « éviter un malaise ».






GRIPPE SAISONNIERE
Début aujourd’hui de la campagne de vaccination





L'hiver approche à grands pas avec son lot de maladies. Chaque année, la grippe sévit et peut être dangereuse pour les personnes les plus vulnérables. La campagne de vaccination de la grippe saisonnière 2018-2019 débutera lundi 15 octobre et s'étalera sur toute la période automne-hiver. Pour cette année, plus de 2,5 millions de dose de vaccins ont été acquises, dont 1,3 million ont déjà été distribuées au niveau des centres de santé, indique le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, précisant que le vaccin est gratuit au niveau des structures de santé publique, précise la même source Le ministère rappel que la vaccination antigrippale est notamment recommandée pour les plus de 65 ans, les patients atteints de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire...), les femmes enceintes et les personnes souffrant d'obésité morbide. Rappelant qu’en 2017 la grippe saisonnière avait causé le décès de 26 personnes.






INONDATIONS A ALGER
Élaboration d'un plan préventif à travers 12 points noirs





L'Etablissement de maintenance des réseaux routiers et d'assainissement d'Alger (ASROUT) a élaboré un plan préventif, en prévision des fortes pluies, et ce à travers la mobilisation de plus de 120 agents et de moyens matériels au niveau de 12 points noirs, a-t-on appris samedi du même établissement. Un programme préventif a été élaboré, sur la base du bulletin météorologique spécial (BMS) concernant d'importantes chutes de pluies, au niveau de 12 points noirs, situés dans les régions basses des communes de Sidi M'hamed, Hussein Dey, Bab El Oued, la Casbah, El Harrach, Bouzareah et Bir Mourad Rais, a indiqué à l'APS le Directeur général d'Asrout, Aiter Saâdoune, au sujet des mesures prises contre la survenue d'inondations. Pour chaque point, dix (10) agents dotés de moyens techniques seront mobilisés en cas d'inondations, d'obstruction de regards ou d'amas de terre dans les collecteurs d'eaux pluviales, a fait savoir le même responsable. La commune de Sidi M'hamed compte 3 points noirs au niveau de la place 2 mai (Boulevard de l'ALN), qui s'étend vers la promenade des Sablettes et la Gare d'Alger, alors que la commune de Bab El Oued souffre d'un point noir au niveau du boulevard du Commandant Mira. La commune de la Casbah compte un site exposé aux inondations, qui s'étend de la gare d'Alger vers la Pêcherie, a-t-il ajouté. Selon M. Aiter, le point le plus dangereux est situé à Hussein Dey au niveau de la rue Tripoli où se trouve la voie du tramway, outre d'autres points au niveau des communes d'El Harrach, Bouzareah et Bir Mourad Rais. En cas d'émission d'un bulletin météorologique prévoyant une forte chute de pluie à Alger, les agents d'Asrout interviennent de manière périodique et en continu au niveau des points noirs recensés à Alger déjà touchés par les inondations, car situés dans des régions basses, a indiqué le responsable. Ces agents ont été dotés de moyens techniques modernes pour faire face aux inondations, assainir le réseau d'eau des résidus de terres amassés par les pluies et les avaloirs des feuilles d'arbres et différents déchets, a ajouté l'intervenant. En prévision de la saison hivernale, M. Aiter a fait savoir que ces services avaient procédé jusqu'à ce mois en cours à l'assainissement de plus de 67.000 avaloirs, soit 90 % des avaloirs d'Alger qui ont été nettoyés 3 ou 4 fois selon leur position, notamment ceux situés dans l'un des 12 points noirs. Alger compte près de 15.000 regards pour éviter le mélange de la terre avec l'eau potable, a rappelé le responsable qui ajouté que les agents ont procédé au nettoiement de 6393 regards, soit 45 % des regards d'Alger . Ces agents sont également chargés de l'assainissement du réseau d'eau de pluie des terres, outre plus de 2500 canalisations d'eaux usées ainsi que les caniveaux qui s'étendent sur 4314 km pour éviter l'inondation des routes par les eaux de pluie.






Décès de l'ancien commandant de la Gendarmerie nationale, Ahmed Boustila





 Le général major, Ahmed Boustila, ancien commandant de la Gendarmerie nationale est décédé dimanche à Paris à l'âge de 74 ans, des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de son entourage. Le défunt a occupé le poste de commandement de la Gendarmerie nationale en mars 2000, avant d'être remplacé en 2015 par le général-major Menad Nouba. Né le 8 avril 1944 à Aïn M'lila dans la wilaya d'Oum Bouaghi, Ahmed Boustila a passé presque toute sa carrière professionnelle au sein du corps de la Gendarmerie nationale.






DEVELOPPEMENT DES REGIONS FRONTALIERES
Le ministère de l'Intérieur lance des études sur les 9 zones frontalières





Le Directeur générale de l'aménagement et de l'attractivité du territoire au ministère de l'Intérieur, Madjid Ait Saâda a annoncé l'élaboration, par le ministère, d'études sur les 9 zones frontalières. "Dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika et du plan d'action du Gouvernement, le ministère de l'Intérieur a entamé l'élaboration d'études sur chacune des 9 zones frontalières définies dans le plan national de l'aménagement du territoire", a précisé M. Ait Saada à l'occasion de la rencontre nationale sur l’aménagement et le développement des zones frontalières. "Quatre (04) études sont en cours d'élaboration pour l'aménagement et le développement des zones frontalières du sud",a précisé le responsable, faisant état du lancement, le premier semestre 2019, des mêmes études pour les zones frontalières du sahel et des hauts plateaux. Détaillant la teneur de ces études, M. Ait Saâda a fait savoir qu'elles passaient par trois étapes à savoir, la présentation du bilan, l'élaboration d'un plan-programme d'aménagement et de développement, puis la création d'un tableau de bord pour le suivi dudit programme. Cette stratégie a pour objectif de réaliser le développement socio-économique dans ces zones et d'améliorer le niveau de vie de leurs habitants, renforcer la cohésion du territoire national, assurer le contrôle des zones sensibles notamment en matière de flux migratoire et d'activités illégales, en sus de la promotion de l'ouverture sur le Maghreb et l'Afrique, a soutenu le même responsable. Cette stratégie repose sur "le renforcement des équipements et des structures au niveau de ces zones, l'établissement d'activités économiques, le désenclavement, la facilitation du déplacement et le développement des relations transfrontalières", a-t-il ajouté. Dans ce contexte, M. Ait Saada a insisté sur la nécessité de "prendre des mesures d'urgence et de mettre en place des programmes de développement au niveau des zones frontalières dans le but de relancer la dynamique de développement, rattraper certains manques enregistrés et améliorer le cadre de vie des citoyens y habitant.






EN PREVISION DU RENOUVELLEMENT DE LA MOITIE DU CONSEIL DE LA NATION
Le FLN lance sa campagne électorale





Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbas, a lancé samedi depuis Bouira une campagne en prévision des préparatifs par son parti en vue du renouvellement prochain de la moitié du Conseil de la nation, le 19 décembre 2018, et l'élection présidentielle, au mois d'avril 2019. "Pour lancer notre campagne, nous avons choisi Bouira, car c’est une wilaya carrefour qui jouit d’une position géographique importante dans le centre du pays. Nous consacrons un volet à la préparation de la prochaine élection liée au renouvellement de la moitié du Conseil de la nation", a indiqué M. Ould Abbas lors d’une rencontre avec les cadres et élus du parti, organisée au siège du théâtre régional Amar Laskri de la ville de Bouira. Dans son intervention, le SG du FLN a précisé que 921 élus de son parti représentant les wilayas de Bouira, de Boumerdès, de Tizi Ouzou et de Béjaia sont concernés par ce scrutin. "Cette élection revêt une importance particulière, car coïncidant avec l'élection présidentielle qui aura lieu juste trois mois après le renouvellement de la moitié des membres et élus du Conseil de la nation", a-t-il souligné. "Actuellement, nous sommes parti au pouvoir et jouissons de la majorité, nous devons donc renforcer cette majorité lors de cette élection du 29 décembre 2018 en prévision de la présidentielle 2019", a souligné M. Ould Abbes, tout en insistant pour que "tout cela se fasse dans la démocratie et la transparence les plus totales, ainsi que dans le respect de l’avis de tous les militants du parti sans exclusion". Le secrétaire général du FLN a mis en garde, par ailleurs, contre toute tentative de corruption dans la préparation et le choix des prochains élus du Conseil de la nation, appelant les militants et les cadres du parti à "lutter sans relâche et avec dignité contre la corruption pour que l’élection et le choix soient transparents et propres". "Nous ne vendons pas notre dignité pour un poste de 10 ou de 100 millions, soyez vigilants, nous lutterons contre toute tentative de corruption", a lancé le patron du FLN à l’adresse des cadres, militants et sympathisants du parti présents à la rencontre.  Dans ce cadre, le SG du FLN a expliqué que la direction du parti allait recevoir, à partir de demain dimanche, les Mouhafedhs des quatre wilayas, à savoir Bouira, Boumerdes, Tizi Ouzou et Béjaia, puis ceux des wilayas, avant de les recevoir individuellement pour l’évaluation de leur travail et la révision des listes des futurs élus du parti.






 


 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,