28-07-2017
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   GAÏD SALAH SUPERVISE DE PRES, LES ACTIONS DE COMBAT : Le lancement d'un exercice tactique combiné à tirs réels à Bechar      CENTRE NATIONAL DE PREVENTION ET DE SECURITE ROUTIERE : Près de 96% des accidents de la route dus au facteur humain      TEBBOUNE REÇOIT XAVIER DRIENCOURT : Le nouvel ambassadeur français à Alger en visite de courtoisie      FORMATION PROFESSIONNELLE 2017-2018 : La rentrée officielle fixée au 24 septembre      FORMATION ET ECHANGE D'EXPERTISES ET D'EXPERIENCES : Une convention de coopération entre la Protection civile et les Douanes algériennes   
 

   

 
    Nation / Evénement
 
GAÏD SALAH SUPERVISE DE PRES, LES ACTIONS DE COMBAT
Le lancement d'un exercice tactique combiné à tirs réels à Bechar





Le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a supervisé, mercredi au deuxième jour de sa visite à la 3ème Région militaire à Bechar, l'exécution de la première phase d'un exercice tactique combiné à tirs réels "MADJD 2017", indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). Cet exercice, couronnant l'année de préparation au combat 2016/2017, a connu la participation de différentes unités des forces terrestres, aériennes et de défense aérienne du territoire, précise-t-on de même source. Le général de corps d'armée a, d'abord, suivi une présentation du général-major Saïd Chengriha, commandant de la 3ème Région militaire, sur l'idée générale de l'exercice et les différentes étapes de son déroulement, et qui a pour objectif l'entrainement des éléments et des unités aux situations de combat proches du réel, ainsi que l'évaluation du niveau d'aptitude des unités à mener leurs missions avec la précision requise.  Il a suivi, ensuite, un exposé relatif à l'ordre de combat du commandant du Secteur opérationnel Sud Tindouf. Au champ de manœuvres dudit Secteur opérationnel, le général de corps d'armée "a supervisé, de près, les actions de combat menées par les unités engagées, et qui ont débuté par des tirs de concentration effectués par l'aviation et l'artillerie dans le but de stopper l'avancée des forces ennemies, de faire face à leur aviation, de renforcer nos défenses et de créer les conditions favorables pour engager, par la suite, nos forces en contre-offensive, et ce, en passant par toutes les phases de ces actions de combat opérées par les unités engagées".  Ces actions se sont singularisées par "un professionnalisme remarquable dans toutes leurs étapes, avec des manœuvres tactiques et des actions de combat de niveau opérationnel, aboutissant aux objectifs escomptés, et reflétant une rigueur de planification et d'organisation, et d'un haut niveau de compétence des cadres dans le montage et la conduite des différentes actions de combat, ainsi que du savoir-faire et de l'aptitude des éléments à maîtriser les différents systèmes d'armements et d'équipements mis à leur disposition, ce qui a contribué amplement à la réalisation de résultats très satisfaisants en termes de précision de tirs", souligne le communiqué. A l'issue de la première étape de cet exercice, le général de corps d'armée s'est réuni avec les éléments des unités engagées, qu'ils salués et félicités pour "leurs efforts soutenus, consentis tout au long de l'année de préparation au combat, notamment lors de la préparation et l'exécution de cet exercice couronné d'une parfaite réussite". Le vice-ministre de la Défense nationale a relevé, dans ce cadre, que "la méthode la plus efficace, la démarche la plus réussie et le chemin le plus aboutissant à la préservation de la disponibilité opérationnelle et l'état-prêt se ramènent à l'actualisation permanente des programmes de préparation au combat et l'adaptation idoine de leurs contenus conformément aux impératifs du parfait accomplissement des missions assignées et à l'exécution, surtout, de tels exercices tactiques d'évaluation proches du réel et aux tirs réels". Gaïd Salah a tenu à "valoriser grandement ces efforts laborieux et à saluer les éléments militaires, de toutes catégories et tous niveaux confondus, qui ont contribué à la concrétisation de cet exploit opérationnel bien mérité qui témoigne inéluctablement de la maturité que revêt, ces dernières années, le processus professionnel, pratique et de développement de nos Forces armées, grâce à l'intérêt particulier que leur confère le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale". "Ces pas géants franchis par l'Armée nationale populaire sur la voie d'acquisition des facteurs de force, renforceront davantage sa détermination pour parcourir d'autres paliers permettant d'atteindre les rangs de l'avant-garde qui sont à la hauteur d'une armée honorée par Allah le Tout-Puissant pour défendre un pays de telle grandeur que l'Algérie", a-t-il ajouté.  Le général de corps d'armée a procédé, par la suite, à l'inspection des unités et formations qui ont pris part à cet exercice.






CENTRE NATIONAL DE PREVENTION ET DE SECURITE ROUTIERE
Près de 96% des accidents de la route dus au facteur humain





Près de 96% des accidents de la circulation routière, survenus durant le premier semestre de 2017, sont dus au facteur humain, selon un bilan du Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR). Le facteur humain est ainsi la première cause des accidents de la route avec 11.861 accidents sur un total de 12.358, soit un taux de 95,98%, suivi de l'état du véhicule (2,36%) et de l'état de l'infrastructure routière et des conditions atmosphériques (1,66%), précise la même source. Concernant le facteur humain, l'excès de vitesse représente ainsi la plus grande cause des accidents avec 2.671 cas (21,61%), suivi de l'inattention du conducteur dans les quartiers (1.625 accidents), soit 13,15%, et des dépassements dangereux (787 accidents), soit 6,37%. Parmi les accidents provoqués par le mauvais état du véhicule, les pneumatiques défectueuses ont causé 128 accidents, soit 1,04%, le freinage défectueux (75 cas), soit 0,61%, et les défauts mécaniques (52 cas), soit 0,42%. Le même bilan fait ressortir que les accidents de la circulation dus à l'état de l'infrastructure routière et des conditions atmosphériques sont au nombre de 205, dont 50 (0,4%) provoqués par la route défectueuse, 40 (0,32%) dus aux intempéries et 39 autres (0,32%) causés par le passage d'animaux. La même source note, d'autre part, une régression dans le nombre d'accidents corporels par rapport à la même période de 2016. Ainsi, 12.358 accidents corporels ont été enregistrés durant le premier semestre de 2017, en baisse de 1.880 accidents comparativement à la même période de 2016. Le Centre précise, en outre, que le nombre de victimes des accidents de la circulation a également baissé avec 1.919 personnes tuées et 21.290 autres blessées durant le premier semestre de 2016 contre 1.695 décès et 17.715 blessés durant la même période de 2017.






TEBBOUNE REÇOIT XAVIER DRIENCOURT
Le nouvel ambassadeur français à Alger en visite de courtoisie





Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune a reçu mardi et à sa demande, le nouvel ambassadeur français à Alger, Xavier Driencourt, qui lui a rendu une visite de courtoisie à l'entame de sa mission en Algérie, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre. L'audience a été l'occasion, pour les deux parties, de "réaffirmer l'attachement des responsables des deux pays à poursuivre les efforts visant à renforcer les relations algéro-françaises, à la faveur du projet de partenariat d'exception mis en œuvre sous l'impulsion commune des deux présidents de la République, leurs excellences messieurs Abdelaziz  Bouteflika et Emmanuel Macron", a ajouté la même source. La rencontre a, par ailleurs, permis de "procéder à une évaluation globale des relations bilatérales multidimensionnelles et d'examiner les voies et moyens susceptibles de les consolider davantage dans tous les domaines d'intérêt mutuel, avec un accent particulier sur la dimension humaine singulière, en tant que véritable passerelle entre les deux pays", a  souligné la même source.






FORMATION PROFESSIONNELLE 2017-2018
La rentrée officielle fixée au 24 septembre





La rentrée officielle de la formation professionnelle 2017-2018 est fixée au 24 septembre 2017, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels. Les inscriptions au niveau des établissements de la formation professionnelle ont débuté le 9 juillet et s'étaleront au 16 septembre 2017, alors que la rentrée officielle est fixée au 24 septembre de la même année. Entre temps, le ministère a prévu des journées de sélection et d'orientation du 17 au 19 septembre 2017. La proclamation des résultats définitifs de ces inscriptions interviendra le 20 septembre 2017, ajoute la même source. Le secteur de la formation professionnelle travaille dans le sens de diversifier les offres de formation à même de répondre au souci de moderniser la formation et de la mettre au diapason des besoins du développement de l`économie nationale, a-t-on précisé.

 

Il s`agit en fait de mettre en adéquation la formation professionnelle avec le secteur de l`emploi, à la faveur notamment de l`amélioration de la prise en charge des actions de formation, à savoir l`industrie, le BTP, l`agriculture, l`hôtellerie et le tourisme.






FORMATION ET ECHANGE D'EXPERTISES ET D'EXPERIENCES
Une convention de coopération entre la Protection civile et les Douanes algériennes





Une convention cadre de coopération a été signée, mercredi à Alger, entre la Protection civile et les Douanes algériennes, portant notamment sur la formation et l'échange d'expertises et d'expériences. La convention, paraphée par le directeur général de la Protection civile, le colonel Mustapha El Habiri, et le directeur général des Douanes algériennes, Kaddour Bentahar, a pour objet d'"instaurer un cadre général de coopération entre la direction générale de la Protection civile et la direction générale des Douanes". Elle porte sur plusieurs objectifs, en premier lieu, l'échange d'expertises et d'expériences, l'organisation des opérations et des cycles de formation exprimés par l'un ou les deux parties. La convention est axée, également, sur l'échange dans le domaine de l'action sociale, culturelle et sportive, la coopération entre la Mutuelle générale des agents de la Protection civile et la Mutuelle douanière algérienne, et la participation à l'organisation commune des journées d'études et colloques intéressant les deux parties. Parmi les objectifs fixés à l'occasion de cette convention, figurent aussi l'échange de conférenciers, de formateurs et d'experts entre les Ecoles de formation des deux institutions, bénéficier des différentes opérations spécifiques de chaque secteur, et l'organisation d'opérations diverses intéressant les deux parties. La convention porte, en outre, sur l'élaboration et la planification des opérations de coopération, à travers un programme annuel établi entre les deux institutions qui sera soumis pour discussion lors de la réunion d'un comité mixte. Ce programme de coopération entrera en vigueur après validation par les directeurs généraux des deux institutions. Dans le cadre de la même convention, il est aussi question de la création d'une commission mixte de suivi et de coordination, composée de quatre cadres de chacune des deux institutions, dont la désignation des membres se fera par l'échange de correspondance entre les deux directeurs généraux. Cette commission, dont la mission porte sur l'évaluation et le suivi de l'exécution des programmes et des opérations inscrits dans le cadre de cette convention, se réunira périodiquement deux fois par an, comme elle peut se réunir en session extraordinaire suite à une demande de l'une des deux parties. Les réunions de ladite commission se tiendront par alternance au siège des deux directions générales, dont le président et le rapporteur seront désignés selon le lieu de leur déroulement.







 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 

Est ce que vous soutenez l'idée
d'annuler le visa entre l'Algérie et la Turquie ?

                      
Oui Non

Résultats

Oui
                 
25 %
Non               
                 
75 %
 
 

Espace Pub

 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,