23-01-2018
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   L’usine Sovac Production entre dans sa deuxième phase : 10 sous-traitants attendus en février à Alger Spécial      : En 2017, Samsung et Condor se partageraient plus de 52% du marché des smartphones en Algérie   
 

   

 
    Economie
 
L’usine Sovac Production entre dans sa deuxième phase
10 sous-traitants attendus en février à Alger Spécial

Après avoir investi dans le montage automobile, Sovac s’intéresse sérieusement à la sous-traitance. Pas moins de 10 sous-traitants de renommée viendront à Alger en février prochain pour rencontrer le patron de Sovac.  Le groupe Sovac et son partenaire allemand Volkswagen ont convenu de consacrer des assiettes dédiées à chaque créneau du secteur pour diversifier les activités à même de permettre l’augmentation du taux d’intégration dès janvier 2018 et conformément au nouveau cahier des charges.  Lors d’une conférence de presse tenue, hier, au CIC d’Alger, le P-DG de Sovac Production SPA, Mourad Oulmi, avouera sa satisfaction d’avoir pu faire aboutir cet énorme projet, tout en annonçant que le projet de l’usine algérienne de Volkswagen va entamer sa deuxième phase qui consiste, selon lui, du passage de l’étape du montage de véhicules à celui de la « production ».  D’ailleurs, dix sous-traitants activant dans les métiers de la mécanique, l’équipement et les accessoires ont été identifiés par Sovac dans le processus de l’industrie automobile.

Le patron de Sovac expliquera qu’une « rencontre est prévue durant le mois de février avec ces sous-traitants », tout en ajoutant qu’il faudra les « convaincre pour s’installer directement en Algérie d’autant plus que le dernier cahier des charges relatif au montage automobile en Algérie impose de nouvelles règles en termes d’intégration locale ».  Par ailleurs, il dira que « Sovac Production a réussi à relever le défi de tenir ses engagements pour l’année 2017, en produisant 17 000 véhicules, dont 8 000 Ibiza ». Enfin, il ajoutera que « l’usine de Rélizane sera dans la possibilité de produire plus de 40 000 véhicules d’ici la fin de l’année 2018 ».  Lui succédant, Luca de Meo, président du directoire de Seat, a indiqué, pour sa part, que la production en Algérie est une étape majeure pour Seat. C’est la première fois dans l’histoire de notre marque que nous construisons des véhicules hors d’Europe. L’un de nos objectifs est de poursuivre l’internationalisation de notre marque, et l’Afrique du Nord représente une étape importante. Pour lui, « c’est un honneur pour Seat de mener ce projet du groupe, notamment du point de vue du volume de production ».

DEUX NOUVELLES « ESPAGNOLES » SUR LA CHAINE DE MONTAGE…

Outre les quatre modèles assemblés (Volkswagen Golf VII et Caddy, Seat Ibiza et Skoda Octavia), deux autres modèles viendront élargir la gamme en 2018, il s’agit de l’Arona et la Leon.  Dévoilé au mois de juin dernier avant de s’offrir une première sortie face au grand public lors du Salon de Frankfurt, le « Crossover » Seat Arona sera le troisième modèle de la marque Seat à être assemblé au sein de l’usine Sovac Production S.P.A. Le crossover Seat Arona, second modèle de Seat après la Seat Ibiza à profiter de la plate-forme MQBA0 du Groupe Volkswagen, devrait sortir de la ligne d’assemblage de Relizane au courant du second semestre, soit quelques semaines après la Seat Leon, prévue également lors de la seconde moitié de cette année 2018.  Le patron de Seat a exposé également la possibilité de commercialiser en Algérie les modèles dotés de GNC (Gaz naturel comprimé) ce qui a conduit Lucas de Meo à rencontrer le premier responsable de la Sonatrach et discuter de ce point. Notons que la visite de Lucas de Meo se fait sous une double casquette, celle de patron de SEAT mais également en tant que responsable du développement de l’investissement du Groupe Volkswagen en Algérie dont la marque ibérique est le chef de file.







En 2017, Samsung et Condor se partageraient plus de 52% du marché des smartphones en Algérie

A fin décembre 2017, le fabricant algérien d’équipements électroniques, Condor Electronics, arrive en 2e place derrière le sud-coréen Samsung, sur le marché des smartphones en Algérie, selon les statistiques du site "StatCounter". Dans le monde, la domination du "couple" Samsung-Apple est de plus en plus indiscutable.

Sur la quinzaine de marques de smartphones vendues en Algérie, Samsung et Condor se partagent plus de 62% du marché, selon les statistiques du site StatCounter qui affiche la prépondérance des terminaux mobiles connectés dans la plupart des pays du monde.  Ainsi, selon ces statistiques, en une année, soit entre décembre 2016 et décembre 2017, la part de marché respective de ces deux fabricants a connu d’importants changements. Le géant sud-coréen, n°1 sur le marché algérien depuis plusieurs années, a perdu près de 5% de sa part de marché, passant de 34,72% à 29,93%. Quant au premier fabricant national de smartphones, Condor Electronics, il a vu sa part de marché multipliée par 3,3 au cours de la période considérée. C’est la première fois que la marque Condor apparaît sur les tableaux de bord de StatCounter. Selon ce cite, en décembre 2016, Condor arrive en 2e position sur le marché des smartphones en Algérie avec une par de 6,75%. Un an plus tard, toujours en 2e position, Condor fait un saut extraordinaire en passant à 22,93%.  Selon StatCounter, environ 12% des part de marché des smartphones sont attribués à des marques « Inconnues » (3e position). La 4e position sur le marché algérien des smartphones est détenue par l’autre sud-coréen, LG, qui enregistre une très légère hausse en décembre 2017 (5,55%) contre 5,34% un an plus tôt. A fin décembre 2017, les smartphones des marques chinoises, Huawei, Lenovo et Oppo occupent respectivement la 5e, 6e et 7e place. Huawei est passé de 4,55% à 5,67%, Lenovo en baisse de 5,87% à 3,19%, et Oppo a sensiblement amélioré ses résultats en une année passant de 1,58% en décembre 2016, à 5,26% en décembre 2017.  Présent uniquement dans le très haut de gamme, l’iPhone d’Apple enregistre une baisse sur le marché algérien, passant de 4,24% à 3,79% sur la période considérée.  Egalement en baisse, les marques Wiko et Sony Ericsson affichent respectivement des parts de marché de 3,48% et de 1,94%.

A noter aussi, selon StatCounter, les smartphones de Condor font une légère percée sur le marché tunisien, passant de 0,58% en décembre 2016 à 2,65% en décembre 2017. Toujours en Tunisie, fin 2017, le marché des smartphones était dominé par Samsung (40,52%), suivie de Huawei (17,22%), marques "inconnues" (10,83%), Lenovo (7%), Apple (6,2%), et Nokia (4,71%). Les marques de smartphones Alcatel, Wiko, et Sony Ericsson, sont en dessous de la barre des 2% chacune.  C’est au Maroc que Samsung se taille la plus importante part de marché, avec 64,53% (en baisse par rapport à 68,25% en décembre 2016) et où Apple est en 2e place avec 9,44%. Les  autres marques se partagent : LG (1,4%), Huawei (4,69%), Oppo (2,36%), Nokia (2,01), Alcatel (1,25%), Infinix (2,9%), et marques "inconnues" (3,85%).  En Afrique, les smartphones de Samsung affichent une part de marché de 29,12% à fin 2017, suivi par les smartphones de marques « inconnues » avec 21,89%, puis du fabriquant africain Tecno (7,74%), Huawei (7,62%), Apple (5,49%) et Nokia (4,88%).  Quant aux parts de marché (%) des systèmes d’exploitation mobiles, Android, iOS et Windows Mobile, elles sont respectivement de : (92,73%, 3,79% et 0,84%) en Algérie, (87,13%, 9,44% et 1,32%) au Maroc, et (86,84%, 6,2%, et 1,72%).

SAMSUNG ET APPLE TOUJOURS AU TOP DU MARCHE MONDIAL

Dans le monde, les géants Apple et Samsung dominent encore le haut du tableau, avec une alternance selon les pays, et les pouvoirs d’achats. A fin 2017, Samsung avait une part de marché mondiale de 31,65%, contre 33,63% un an plus tôt, selon StatCounter. En 2e position, Apple, dont le tout nouveau iPhone X et l’iPhone 8, n’ont été mise en vente qu’en novembre 2017, a frôlé les 20%, contre moins de 19% en décembre 2016. Le reste du marché mondial des smartphones, en décembre 2017, est partagé par : marques "inconnues" (7,68%), Huawei (4,96%), Xiaomi (4,75%), LG (3,48%), Oppo (3,42%), Motorola (2,55%), et Nokia (2%).  En Europe, où le pouvoir d’achat est plus élevé, l’écart entre Samsung et Apple est sensiblement réduit. Toujours en tête, Samsung affiche une part de marché de 33,85% à fin 2017 (contre 36% fin 2016), suivi d’Apple avec 29,27% (27,35% un an plus tôt), et de Huawei avec 11,83% (8,41%). La présence des autres marques de smartphones se décline comme suit : LG (4,1%), Sony Ericsson (2,85%), marques "inconnues" (2,98%), Lenovo (2,42%), HTC (1,38%), Xiaomi (1,86%) et Nokia (0,92%).  C’est aux Etats-Unis et en France que l’iPhone d’Apple domine les smartphones de Samsung. Sans appel, aux Etats-Unis, c’est Apple qui mène avec 54,42%, contre 25,29% pour Samsung. La 3e place revient aux smartphones de LG avec 7,41%.  En France, Apple arrive pour la première en tête avec 37,25% (contre 34,91% fin 2016), suivi de Samsung avec 36,2% (contre 37,83% un an plus tôt), la 3e place revient à Huawei avec 7,41%, contre 4,25% en décembre 2016.  En Allemagne, Samsung est en tête avec près de 42%, contre 32,7% pour Apple, et 8,72% pour Huawei.  Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

 

 

 

 







 

   Les pro-Morsi se préparent à l’assaut de la police

   Mellah INSISTE sur l’insertion des jeunes émigrés

   Aucun agrément n’a été encore délivré

   Nouvelle flambée de violence avec 10 morts autour du Caire

   Maison de la presse : La corporation invitée à s’impliquer

             
 
 
 

Est ce que vous soutenez l'idée
d'annuler le visa entre l'Algérie et la Turquie ?

                      
Oui Non

Résultats

Oui
                 
25 %
Non               
                 
75 %
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,