3e SESSION ORDINAIRE DE L’APW DE MOSTAGANEM: « Les zones d’ombre et préoccupations citoyennes au cœur des débats »

L’hémicycle de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) a abrité sa session ordinaire 2020 consacrée à l’examen,  l’approbation du budget primitif (BP 2021) et à l’état des préparatifs de la rentrée sociale en présence du secrétaire général de la wilaya, du délégué du médiateur de la république, des autorités locales civiles et militaires et élus locaux et nationaux. Après de rituelles récitation de versets coraniques et l’entame de l’hymne national, Mr Abdelkader Tekouk, président de l’institution hôte souhaita la bienvenue à ses invités d’un jour déclarant que cette session se tient à la veille de la célébration du 66ème anniversaire de la glorieuse révolution du 1er novembre 1954. A la tribune, le directeur de l’Administration locale (DAL) fera un exposa exhaustif des comptes du  budget caractérisé cette année par une baisse significative des recettes fiscales. Le président de la commission des finances égrènera pour sa part, les différents chapitres tant en matière de ressources que de dépenses. Les  débats qui s’en suivirent porteront sur les programmes d’équipements et d’investissements des communes bénéficiaires de même que sur la destination des subventions allouées aux associations, mais se focaliseront essentiellement d’abord sur les préoccupations citoyennes notamment celles des zones d’ombres de moult localités  520 recensées avec 1610 situations relevées à travers les localités de Achaacha, Nekmaria, Oued Boughalem, Sidi Ali, Sidi Lakhdar, Ain Tedlès, Saf-saf ; ensuite sur les retards dans l’achèvement des travaux de réalisation de logements ou encore dans certains cas , leur affectation inachevée à 50% (Achaacha), puis les retards dans l’adduction aux réseaux d’assainissement  et de l’eau potable et enfin sur le transport et les cantines scolaires ainsi que l’état des écoles, des routes, de l’éclairage public… pour ne citer que des exemples. Pour toute réponse à ces interrogations, le rapporteur de la commission des finances de l’APW déclarera la régression des recettes fiscales a pour origine la régression de l’activité économique pour cause de pandémie du covid-19 d’une part mais également d’un problème d’assiette et de recouvrement  de l’impôt d’autre part ; préconisant au passage une séance de travail avec la direction de secteur où seront décortiquées les causes de ce fléchissement des rentrées fiscales. Il signalera en outre que 80% des crédits alloués en matière d’équipements sont orientés vers les communes les moins nanties. Ce budget 2021, d’un montant global de 555 472 113.45DA sera finalement adopté à l’unanimité lorsqu’on sait celui de l’exercice en cours s’élèverait à 913 015 298.35DA. Invités à prendre la parole au titre du 2ème point l’ordre du jour, le recteur de l’université Abdelhamid Ben Badis, son responsable des œuvres universitaires, celui de l’éducation nationale et celui de la formation professionnelle exposeront tour à tour les situations de leur secteur respectif étayées de données statistiques, à la veille de la prochaine rentrée 2020/2021. En guise de clôture des travaux, Mr Aissa Boulahya, nouveau wali, très imprégné déjà des réalités locales après avoir sillonné le territoire de la wilaya dans le cadre de son programme de visites de travail et d’approche déplorera d’emblée les grands écarts  de développement dument constatés entre les agglomérations urbaines et la « wilaya profonde » marginalisée dans nombreux secteurs comme celui de l’habitat qui accuse de grands retards dans la réalisation et ce dus essentiellement aux choix des cocontractants  défaillants (promoteurs immobiliers) ou encore du récurent  problème des statuts de terrains relevant des domaines agricoles et forestiers .Dans sa volonté manifeste d’absorber les déficits constatés, il déclarera sa main tendue à tous sans exclusive lançant enfin un appel à redoubler d’efforts et à la mobilisation générale pour redresser la barre à l’effet d’atteindre les objectifs assignés par les pouvoirs publics.

Habib SI AFIF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =