ALGERIE : Aouar, la fin d’un faux suspense

Sélectionné en équipe de France, Houssem Aouar tourne le dos à l’Algérie. Une issue qui ne faisait pas le moindre doute. Houssem Aouar a été sélectionné ce jeudi en équipe de France. Sensible aux bonnes performances du milieu de terrain franco-algérien de l’OL en Ligue des Champions, Didier Deschamps l’a convoqué pour la première fois en A afin de défier la Suède et la Croatie les 5 et 8 septembre dans le cadre de la Ligue des Nations. Les rêves fous de l’Algérie de voir le Lyonnais avec les Fennecs ont du plomb dans l’aile. Malgré les élucubrations de certains médias désireux de vendre du papier ou de faire du clic, l’issue ne faisait aucun doute. Quoique attaché au pays de ses parents, Houssem Aouar avait retenu les leçons du psychodrame Fekir, et n’avait jamais donné le moindre espoir aux supporters « DZ ».

Belmadi ne se faisait pas d’illusions

De son côté, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, fidèle à son principe de ne pas « courir après » les joueurs binationaux, s’était montré on ne peut plus clair sur le sujet en octobre dernier. « Aouar est un joueur de l’équipe de France », avait déclaré le coach champion d’Afrique. Mais l’intéressé demeurait alors théoriquement sélectionnable. Ce ne sera sans doute plus le cas le mois prochain : si Houssem Aouar ans dispute la moindre minute d’une des deux rencontres à venir des Bleus, le joueur de 22 ne pourra définitivement plus porter le maillot de l’Algérie en match international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =