ANNULATION DU NOUVEAU PLAN DE CIRCULATION ENTRE ORAN ET AIN EL TURCK: Une décision irréfléchie qui a attisé la colère des automobilistes

Le changement d’un itinéraire de surcroit celui de la corniche oranaise, aurait nécessité, outre une bonne connaissance du terrain, une large réunion de concertation qui aurait regroupé, la wilaya, la direction des transports, les services de la gendarmerie et de la sureté et bien entendu de concert avec les maires des communes côtières, a en croire que tout ce beau monde n’a pas été sollicité dans cette décision ou alors, s’ils ont bien assisté a une réunion, une telle erreur d’appréciation serait grotesque et laisserait le citoyen oranais s’interroger sur la prise de décision à l’échelle locale et qui comme chacun le sait a eu des conséquences assez graves durant ces deux ou trois jours durant lesquelles elle a été appliquée.

Ainsi il semble que l’erreur ait été reconnue, puisque le nouveau plan de circulation entre Oran et Ain El Turck a été suspendu depuis dimanche avec la reprise du précédent système de voie à deux sens, a-t-on appris auprès des services de la wilaya. « Après l’analyse des données de la première phase de cette expérience et en réponse aux requêtes des utilisateurs de cet axe, il a été décidé de suspendre cette procédure à partir de dimanche et de reprendre la circulation dans les deux sens, » a souligné un communiqué de la wilaya.

« Les services de sûreté compétents conservent le pouvoir de revoir ces dispositions en fonction des évolutions de la prochaine étape, » a ajouté le document. Ce nouveau plan de circulation entre Oran et Ain El Turck, mis en application vendredi, consistait en un système de circulation à sens unique de long de la route de la corniche d’Oran. Les départs se font à partir de la pêcherie jusqu’à Aïn El Turck via Mers El Kebir. Les retours à Oran devaient se faire par la corniche supérieure.

L’entrée en application de ce plan de circulation a coïncidé avec la réouverture des plages et l’affluence de milliers d’estivants voulant profiter du week-end et des plaisirs de la mer. Cette situation particulière a engendré d’importants embouteillages et un blocage de la circulation durant plusieurs heures, d’où la décision de revenir au précédent système de circulation dans les deux sens, a-t-on expliqué.

Zitouni Mustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + vingt =