APRES UNE SUSPENSION DE PLUS DE SEPT MOIS DUE CORONAVIRUS: Accomplissement de la prière du vendredi en Algérie

 Plus de 10 000 fideles accomplissent la premiere priere du vendredi à Djamaâ El-Djazair

La première prière du vendredi a été accomplie à la Grande Mosquée d’Alger (Djamaâ El-Djazaïr) dans le respect des mesures sanitaires de prévention contre la propagation du Covid-19. La prière du vendredi a également été accomplie dans les autres mosquées de la République ayant une capacité d’accueil de plus de 1000 fidèles, et ce en application de la décision du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, relative à la levée de la suspension de la prière du vendredi, après une suspension de plus de sept mois due à la pandémie du coronavirus. Plus de 10 000 fidèles ont accompli la première prière du vendredi  à la grande mosquée d’Alger en respectant le port du masque, l’utilisation du tapis personnel pour la prière et la distanciation physique, et ce en présence du ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Youcef Belmehdi, le ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub ainsi que du président du Haut Conseil Islamique (HCI), Bouabdellah Ghlamallah. Dans son prêche, l’imam a félicité les fidèles pour leur retour dans les mosquées pour l’accomplissement de la prière, les exhortant à respecter rigoureusement les mesures barrières. A cette occasion, les services de la sûreté nationale ont mis sur pied un dispositif spécial visant à assurer la sécurité et réguler la circulation au niveau des voies et axes menant vers la Grande Mosquée d’Alger. Plusieurs brigades mobiles (motorisées et pédestres) ont été mobilisées afin de faciliter le trafic routier au niveau des voies menant vers cet édifice religieux, et  veiller au respect strict des consignes du protocole sanitaire de la lutte contre le Coronavirus La salle de prière de Djamaâ El-Djazaïr avait été inaugurée lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Abdelaziz Djerad à l’occasion de la célébration du Mawlid Ennabaoui. L’appel à la prière (adhan) a été lancé pour la première fois depuis la Grande mosquée par le muezzin Yacine Imrane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − six =