BECHAR: Des écoles sans femmes de ménage

Depuis le départ de plus de 39 ouvriers professionnels du corps de femmes de ménage et gardiens, dans le cadre de la position de mise à la retraite en vigueur, certains établissements scolaires primaires plus de 40 souffrent de manque de femmes de ménage considérant le problème de gel de recrutement s’agissant de la non dotation d’ouverture de postes budgétaires au profit du  budget communal de Bechar.  En effet, malgré les maintes appels de soulever la question, or que la situation demeure sans écho. Cet état de fait a engendré des conséquences néfastes au sein de ces écoles dépourvus de femmes de ménage à savoir l’état critique en matière d’hygiène notamment en cette conjoncture de la pandémie coronavirus et la canicule.

Mohamed Bouziane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 5 =