BISKRA: Caravane médicale pour les habitants des zones d’ombre

Des équipes de 150 médecins spécialistes composant une caravane médicale bénévole sont arrivées samedi à Biskra et se sont dirigées vers les zones d’ombre.

Organisée à l’initiative du réseau algérien des jeunes, cette caravane, lancée depuis le siège de la wilaya en présence des autorités locales, vise à «apporter aide et assistance aux habitants des zones d’ombre, notamment dans cette conjoncture sanitaire exceptionnelle marquée par la lutte contre la Covid-19», a affirmé le président de ce réseau, Adel Gana.

Composés de praticiens locaux, ainsi que d’autres issus de plusieurs wilayas, les staffs médicaux de cette caravane ont pour mission d’assurer des consultations en médecine générale, cardiologie, diabétologie, ophtalmologie et en pédiatrie, a précisé le même responsable.

Les praticiens bénévoles s’emploieront, en coordination avec les services de la Direction locale de la santé, à assurer des examens et consultations médicales au profit des patients habitant dans des zones enclavées et ce, en vue de rapprocher le service public de santé des citoyens, a fait savoir la même source, soulignant que cette caravane est dotée d’un laboratoire d’analyses médicales qui permettra aux médecins bénévoles d’offrir un service de qualité et aux personnes malades de ces régions d’effectuer les analyses nécessaires. La caravane médicale bénévole qui sillonnera plusieurs localités de la wilaya de Biskra fera une première halte de cinq  jours à Zeribet El Oued (80 km à l’est de Biskra), avant de se diriger vers Tolga (40 km à l’ouest de Biskra), a indiqué M. Gana, ajoutant que les habitants de ces localités bénéficieront de services médicaux programmés à raison de 200 consultations /jour.

Cette initiative ciblera «le plus grand nombre possible de citoyens avec la possibilité de fournir des soins médicaux au niveau des établissements hospitaliers spécialisés pour les cas qui nécessitent un suivi», selon M. Gana.

Devant sillonner sept wilayas des hauts-plateaux et du sud du pays, la caravane qui se poursuivra jusqu’au 14 novembre prochain, a fait une première halte dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj et devra se déplacer dans les prochains jours vers les wilayas de M’sila, Djelfa, Laghouat, El Bayadh et Naâma, selon les organisateurs de cette initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − 2 =