CAN-2021 (Qualifications)/Algérie-Zimbabwe (3-1): une victoire et des lacunes

Sans pour autant réaliser le match parfait, la sélection algérienne de football s’est montrée réaliste, en s’imposant jeudi soir face au Zimbabwe (3-1) au stade du 5-juillet d’Alger, franchissant un grand pas vers la qualification à la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 au Cameroun, reportée à 2022.

A l’occasion de cette troisième sortie dans ces qualifications, la sélection nationale a eu quelques difficultés à imposer son rythme habituel, face à une accrocheuse équipe du Zimbabwe, qui aurait pu prétendre à un meilleur résultat.

Devant des gradins vides, en raison des mesures appliquées pour endiguer la propagation du Covid-19, les « Verts » ne sont désormais qu’à trois points d’une qualification avant terme pour la phase finale de la CAN-2021, une première étape dans la route pour la défense de leur titre continental reconquis à la CAN-2019 en Egypte.

« Nous n’avons pas su ressortir le ballon comme il se doit. Pour moi, c’est le point noir de cette rencontre, notamment en seconde période. On aurait dû tuer le match, j’aurai aimé une performance un peu plus accomplie de la part de mes joueurs », a-t-il réagi.

Ayant commencé la rencontre sur le banc des remplaçants, le défenseur central Djamel Benlamri, remis d’une blessure à la cheville, a fait son apparition à la 70e minute. Pour la nouvelle recrue de l’Olympique Lyon (France), « le staff technique va s’atteler à corriger certaines choses qui n’ont visiblement pas bien marché ».

Sceller la qualification à Harare

En réalisant jusque-là un carton plein depuis le début des qualifications, l’Algérie occupe confortablement le fauteuil de leader du groupe H avec 9 points, à cinq longueurs de son poursuivant direct le Zimbabwe.

Une mission qui reste dans les cordes des « Verts », même si l’adversaire va certainement essayer de réagir sur ses terres, pour le double objectif :

relancer ses chances pour la qualification, et mettre fin à la belle série de 21 matchs sans défaite réalisée par les champions d’Afrique.

« Nous cherchons une qualification rapide dès notre prochain match pour permettre aux joueurs de se relâcher par la suite, jouer sans pression, et démontrer toutes leurs qualités », a affirmé Belmadi, lui qui s’attend à « des conditions assez difficiles à Harare ». L’équipe nationale s’est envolée ce vendredi (10h00) pour Harare à bord d’un vol spécial, en vue du match face au Zimbabwe, lundi prochain (16h00, algériennes). Dans l’autre match de la poule H, le Botswana, dirigé sur le banc par l’Algérien Adel Amrouche, recevra le même jour la Zambie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 4 =