CONCOURS INTERNATIONAL DE ROBOTIQUE: De jeunes lycéens honorés

Le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Economie de la connaissance et des Startups, Yacine El-Mahdi Oualid, a reçu samedi à Alger une équipe de jeunes lycéens, lauréats d’un concours international de robotique organisé par la Corée du Sud, et qui ont  participé avec à un projet innovant de ferme intelligente. « C’est un plaisir pour nous de recevoir ces jeunes. Cela nous confirme que l’Algérie recèle de grands talents et que l’avenir de notre pays est entre de bonnes mains », s’est réjoui le ministre délégué lors d’un point de presse en marge de cette cérémonie, affirmant que « l’apprentissage des langages de programmation est devenu une nécessité ».

Selon lui, la 4e révolution industrielle implique de revoir « de manière fondamentale les sciences à apprendre à nos enfants », soulignant l’intérêt de donner les moyens à ces jeunes pour qu’ils puissent rivaliser avec les pays les plus avancés au monde en matière de technologie.

Pour ce faire, M. El-Mahdi Oualid a fait savoir que son département ministériel compte « plusieurs projets de réalisation de Fablab (laboratoires d’innovation, Ndlr) pour que ces jeunes puissent donner libre cours à leur imagination ».

Il a également formulé le souhait de voir ce type d’expériences, d’une équipe de jeunes innovateurs issue de la wilaya de Sétif, puisse être reproduite au niveau d’autres wilayas du pays. Présent à cette cérémonie avec ses camarades lycéens Nazim et Mohamed-Amine, Younes, 15 ans, établi dans la wilaya de Sétif et membre d’une école privée d’apprentissage de programmation et de robotique, a fait savoir que son équipe a élaboré son projet à distance suite aux conditions sanitaires mondiales. « Nous devions nous rendre en Corée-du-Sud afin de participer à la compétition, mais à cause de la situation sanitaire, nous avons obtenu le matériel nécessaire de la part de l’école et nous avons travaillé notre idée chez nous. Nous avons ensuite filmé notre réalisation qui a été envoyée en Corée du Sud », a-t-il indiqué, précisant que 14 pays étaient représentés avec plus de 500 participants.

Selon Younes, le projet gagnant de son équipe consiste en une ferme intelligente gérant, contenant le côté bétail et le côté agricole. « Côté animal, il s’agit d’un stockage intelligent de l’aliment du bétail. Lorsque l’animal s’approche du lieu de stockage, celui-ci s’ouvre pour offrir l’alimentation au bétail », explique le jeune lycéen. D’autre part, il y a un robot destiné à récolter les œufs de la ferme au sein d’une caisse. Un autre robot muni d’un bras articulé, a la possibilité de récupérer la caisse et de l’acheminer vers un lieu de stockage qui s’ouvre automatiquement.

« Nous avons également un système de récolte de l’eau et d’arrosage, un système d’alarme en cas d’incendie ainsi qu’un système de déclenchement de lumière lorsque celle-ci est faible », précise-t-il. Lors de cette cérémonie, le ministre délégué a également reçu les membres de l’association « Créativité et innovation scientifique » de la wilaya de M’sila. Abdelghani Chbira, président de l’association, a fait savoir que les quatre jeunes membres de son association, ayant entre 11 et 13 ans ont travaillé sur plusieurs innovations dont celle de la maison intelligente, la stérilisation manuelle et automatique ainsi que la chaussure intelligente destinée aux non-voyants.

« Nous avons un projet que nous avons présenté au ministre afin d’investir sur dix ans sur ces talents. Il s’agit d’offrir à ces jeunes un Fablab ou un incubateur afin qu’ils puissent développer leurs innovations », a déclaré M. Chbira, notant le soutien affiché par le ministère délégué dans le but de concrétiser ce projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 16 =