Nigéria-Algérie (0-1): Revue d’effectif bénéfique pour Belmadi

Loin des stades et ses ferveurs, loin des compétitions officielles depuis leur dernier sacre sur les terres lointaines d’Egypte, l’équipe des « Fennecs » chère aux Algériens et Algériennes est revenue au devant de la scène à l’ occasion des dates FIFA en affrontant hier en amical l’équipe nationale du Nigéria « Green Aegles » en Autriche, dans une rencontre colorée et riche en enseignements pour les deux staffs techniques. La première nouveauté du coté des « Fennecs » qui a démarré la rencontre, avec une  composante new-look, ou nous pouvons citer Les Hlaimia, Benrahma, Benkabla, et autre Boulahya. Ces joueurs sélectionnés par le coach Belmadi devaient suppléer les nombreuses absences de cadres pour diverse raisons et en même temps prouver qu’ils méritaient cette convocation. Donc avec une équipe remaniée les verts entament la rencontre avec une prudence, devant une formation Nigériane bien rodée et avide de créer la surprise devant les champions d’Afrique en titre. Pour ce qui est de la rencontre en elle-même, disons que la première manche n’a pas été un chef d’œuvre et ce des deux cotés, seulement nos internationaux ont su faire circuler le ballon et sont même arrivé a inscrire un but grâce a l’omniprésent Ramy Bensebaini qui a su exploiter intelligemment un corner botté par Said Benrahma a la 6 minute de jeu. Le reste du temps n’a rien ramené de nouveau, mise a part d’autres occasions ratées des deux cotés tel que ce bolide d’Andy Delort a la 36 minute de jeu. Du coté du Nigéria nous avons noté deux essais facilement annihilé par notre défense qui veillait au grain. A la reprise et avec les changements opérés par les deux coachs, le jeu devient plus alerte et plus alléchant. Sur le plan de la qualité rien de spécial, vu que les verts ont évolués avec de nombreuses absences et non des moindres, Bounejah, Feghouli, Bennacer, Belaili, slimani, Atal  et bien entendu c’est tout le systéme de jeu qui en pâti.  Les entrées de Brahimi, Medioub et Fares, n’ont rien apporté de nouveau au score, si ce n’est  peut être seulement quelques actions non exploité par Delort , Mahrez et autre Benrahma. Meme scénario pour le Nigéria qui malgré le remplacement de 6 joueurs, n’a pas pu étalé son jeu habituel fait de passes courtes et d’accélérations déroutantes par les ailes, n’a rien pu haire devant la vista de Oukidja qui a été irréprochables sur toutes ses interventions. En résumé, je pense que ce succès mérité va jeter du baume dans les cœurs des supporteurs et va aussi permettre a Djamel Belmadi de faire son diagnostic au  sujet des nouvelles recrues , mais surtout préparer sa prochaine stratégie , par ce que le prochain adversaire s’appelle le Mexique, une équipe qui n’a pas connu de défaites depuis 20 rencontres.

Agag. Ahmed. Réda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − dix-sept =