ÉTATS-UNIS: Joe Biden président élu, Donald Trump conteste toujours

Le candidat démocrate a remporté la course à la Maison-Blanche face à Donald Trump, ont annoncé samedi 7 novembre les médias américains. Il va devenir le 46e président des États-Unis. Joe Biden a finalement été proclamé vainqueur. Après trois jours d’incertitude dus aux dépouillements dans plusieurs états disputés, l’ancien Vice-Président d’Obama a remporté le scrutin face à Donald Trump, et devient ainsi le 46e président des États-Unis. Biden a franchi le cap des 270 votes du collège électoral après avoir remporté la victoire en Pennsylvanie. La lenteur avec laquelle les résultats ont été proclamés a été due à une vague de votes par correspondance qui a retardé le traitement de certains bulletins de vote. Trump a contesté jusqu’au bout le résultat de l’élection, accusant les démocrates d’avoir fraudé massivement le scrutin, sans toutefois apporter de preuves. Malgré cette accusation extraordinaire portée par un président en exercice, qui a semé le doute sur l’ensemble du processus, le décompte s’est poursuivi dans les états concernés, où l’avance de Biden s’est accrue. Pendant le décompte des voix, Biden a essayé d’apaiser les tensions et de projeter une image de président responsable, appelant à l’unité dans une nation profondément divisée. « Nous devons nous rappeler que le but de notre politique n’est pas une guerre totale et sans fin», avait déclaré Biden vendredi soir dans le Delaware. « Non, le but de notre politique, le travail de notre nation, n’est pas d’attiser les flammes du conflit, mais de résoudre les problèmes, de garantir la justice, de donner à chacun sa chance ».

À 77 ans, Biden devient le plus vieux président jamais élu

Il devient aussi le président d’un pays qui fait face à une conjonction inédite de plusieurs crises, sanitaire, économique, sociale et politique. Il remporte la victoire avec une participation record, dont 103 millions qui ont voté par anticipation pour éviter les longues files d’attente dans les bureaux de vote pendant la pandémie. Avec plus de 74 millions de votes, Biden remporte le plus grand nombre de voix jamais recueillies par un candidat. Biden a fait campagne presque sans programme ni idéologie, misant sur la mobilisation d’une large coalition d’électeurs, pour faire face à ce qu’il présentait comme une menace existentielle pour la démocratie américaine. Cette stratégie s’est avérée efficace, et lui a permis de remporter des victoires décisives dans le Michigan et le Wisconsin, ainsi qu’en Pennsylvanie, bastions démocrates qui avaient basculé pour Trump en 2016. Sa colistière, Kamala Harris devient la première femme vice-présidente. La sénatrice californienne est également la première personne d’origine sud asiatique élue à la vice-présidence. Donald Trump devient le premier président sortant à perdre sa réélection depuis le républicain George H.W. Bush en 1992. On ignore si le Trump acceptera de reconnaître sa défaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =