Foot-Mercato: du nouveau pour Benlamri, Ounas et Ghezzal avant le gong final

Les internationaux algériens Djamel-Eddine Benlamri, Adam Ounas et Rachid Ghezzal ont attendu les derniers instants du mercato estival dans les grands championnats pour trouver une nouvelle destination avec l’objectif de relancer leur carrière professionnelle et retrouver l’équipe nationale.

D’abord l’un des piliers des « Verts » champions d’Afrique-2019, Benlamri, qui a passé lundi matin sa visite médicale à Lyon avec succès. Le club français a attendu jusqu’à tard dans la soirée pour annoncer le transfert.

En rupture de ban avec les dirigeants d’Al Shabab, l’ancien joueur du NA Husseïn-Dey, de la JS Kabylie et de l’ES Sétif a dû racheter sa dernière année de contrat pour obtenir sa lettre de libération.

Le joueur de 30 ans devient le 10e international algérien à rejoindre les rangs de l’OL et vient compenser le départ du Danois Joachim Andersen à Fulham (Angleterre), explique le club français, absent cette saison des compétitions européennes.

En Italie, le milieu de terrain offensif Adam Ounas (24 ans), qui n’entre plus dans les plans de Naples, a été cédé à Cagliari (Serie A) à titre de prêt avec option d’achat.

A Naples, Ounas a disputé 39 matchs et marqué 5 buts, toutes compétitions confondues. Après deux saisons dans le Sud de l’Italie, il a été prêté l’année dernière à Nice (France), où il a joué 19 matchs et signé 4 buts.

Même si Ounas a constitué un plan B pour Cagliari qui a viré sur l’Algérien après avoir échoué à récupérer le Belge Radja Nainggolan, les Sardes ne tarissent pas d’éloges sur le joueur des « Verts » : « Technicité, rapidité, sens du but : Ounas est capable d’occuper tous les postes de l’attaque. Il peut même partir de la droite pour ensuite aller plein axe et tirer au but avec son pied préféré, le gauche. (…) Létal dans le un contre un, sa grande habilité à dribbler lui permet d’effacer facilement son adversaire direct et créer ainsi une supériorité numérique à l’avantage de ses coéquipiers. Il y a une nouvelle flèche pour l’attaque de Cagliari ».

Ghezzal file en Turquie

De son côté, et après un prêt à la Fiorentina où il a soufflé le chaud et le froid, Rachid Ghezzal a opté pour la Turquie et le géant stambouliote Besiktas à titre de prêt pour une saison sans option d’achat.

Ghezzal (28 ans) avait rejoint Leicester en 2018 en provenance de l’AS Monaco contre un chèque de 14 millions d’euros, mais n’a joué que 23 matchs sous le maillot des « Foxes », pour seulement 3 buts.

Prêté la saison passée à la Fiorentina, l’ancien sociétaire de l’Olympique Lyonnais a connu des premiers mois difficiles avant de devenir l’un des meilleurs joueurs de la « Viola » depuis la reprise post-Covid, grâce à un repositionnement en 8 dans le 3-5-2 mis en place par Giuseppe Iachini.

Par la suite, le club anglais aurait refusé de prêter de nouveau l’ailier international algérien à la Fiorentina, préférant l’option de vendre définitivement son contrat contre un chèque de 10 millions d’euros, selon la presse locale, ce qu’il n’a visiblement pas réussi à faire lors d’un mercato plombé par la crise sanitaire.

Quant à Youcef Belaïli (Al-Ahly/Arabie saoudite) et Islam Slimani (Leicester/Angleterre), ils peuvent être considérés comme les grands perdants du marché des transferts, même si le mercato n’a pas encore fermé ses portes dans certains pays, où ils peuvent trouver preneur afin de revenir au premier plan.

Si c’est le cas, Belaïli et Slimani peuvent espérer revenir parmi les « Verts » à l’occasion de la prochaine double confrontation contre le Zimbabwe en novembre, dans le cadre des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations-2021 (CAN-2021), décalée à 2022 au Cameroun, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =