FORMATION PROFESSIONNELLE: Les assises nationales pour développer les programmes de formation prochainement

La ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Houyam Ben Friha a annoncé, mardi à Boumerdès, que son département était en passe de préparer la tenue des assises nationales pour le développement des programmes de formation professionnelle en vue de promouvoir et moderniser le secteur.

La ministre qui supervisait en compagnie du ministre de la Pêche et des Produits halieutiques, Sidahmed Ferroukhi, l’ouverture d’un atelier technique sur la prise en charge des besoins de la formation dans le domaine de la pêche et des produits halieutiques, a indiqué que son secteur était en passe de préparer la tenue d’assises nationales sur le développement et la modernisation des programmes, mais aussi la création de nouveaux programmes et spécialités pour la promotion du secteur ». Parmi les principaux objectifs de ces assises dont la date n’a pas encore fixée, la mise en place de nouveaux mécanismes de formation, conformément aux standards internationaux et aux besoins de chaque région du pays.

Présidant en compagnie du ministre de la pêche l’ouverture d’un atelier technique sur la redynamisation des activités prioritaires, Mme Benfriha a précisé que cet atelier spécialisé dans le tourisme et l’hôtellerie répondait aux était conforme aux exigences de la nouvelle dynamique de l’Economie nationale que le Gouvernement s’emploie à concrétiser sur le terrain. La ministre a mis l’accent sur « la nécessité d’ouvrir des spécialités de formation en fonction de la dynamique économique », ajoutant que la formation était l’une des composantes essentielles pour atteindre le niveau escompté.

Cet atelier technique sanctionne un travail effectué juin dernier qui a donné lieu à la signature d’une convention de partenariat entre les deux secteurs, la définition des thématiques et des études programmées pour la mise en œuvre de ladite convention, a affirmé la ministre.

Il s’agit aussi de l’inclusion de plusieurs nouvelles spécialités liées à la pêche dans la carte de formation outre la définition des visions et des techniques pour intégrer le secteur dans l’économie nationale, a-t-elle ajouté. L’atelier prévoit l’examen des perspectives de la formation dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture ainsi que l’encouragement des jeunes pour accéder à ces spécialités et la création des entreprises en la matière.

Outre l’ouverture et la clôture des travaux de l’atelier, la lecture et le débat des recommandations, les deux ministres ont inspecté les conditions de la formation à l’institut de la formation professionnelle de Zemmouri spécialisé dans la pêche et l’aquaculture. Ils se sont enquis également des conditions de travail au niveau d’un chantier naval privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 13 =