Le plébiscite de l’amendement constitutionnel permettra d’asseoir les bases de l’Algérie nouvelle

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a indiqué samedi à Alger que le plébiscite de l’amendement constitutionnel soumis au référendum populaire du 1er novembre prochain permettra « d’asseoir les bases de l’Algérie nouvelle ».

Dans une allocution lors de sa visite au siège du ministère de la Défense nationale, le Président Tebboune a précisé que cette rencontre qu’il a qualifiée de « bonne tradition entre le Chef suprême des Formes armées et les cadres de l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN) » intervenait « à la veille de deux événements majeurs complémentaires pour la concrétisation de la construction de l’Algérie nouvelle en toute démocratie et liberté ». Il s’agit du 66ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse Guerre de libération nationale et du référendum populaire sur le projet d’amendement de la Constitution.

L’occasion était pour le Président Tebboune d’évoquer « certaines parties » que la constitutionnalisation de la Déclaration du 1er Novembre et de la société civile « dérange », soutenant que « nous avons emprunté la bonne voie, car tout écart de la Déclaration du 1er Novembre serait un égarement ».

« Nous devons demeurer fidèles au serment des chouhada qui ont payé de leur vie pour que vive ce pays », a affirmé le président de la République.

Le Président Tebboune a souligné, dans le même cadre, l’importance de l’anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution, duquel « nous nous imprégnons pour nourrir les valeurs de l’indépendance et de la puissance de l’Etat fort de ses institutions constitutionnelles, en tête desquelles l’Armée nationale populaire (ANP) ».

« Notre armée, connue pour son professionnalisme et sa discipline, est source de notre fierté et ses performances et victoires dans les domaines où elle n’a en de cesse d’honorer notre pays aux plans militaire, technologique, économique, humain et professionnel, sont des exemples à méditer », a assuré le Président de la République.

Le Président de la République qui s’est engagé à poursuivre « la marche du développement global que nous avons enclenché par la libération des initiatives économiques à tous les niveaux, en misant sur les jeunes en tant que pierre angulaire de l’économie du savoir et des start-up », soulignant que ces jeunes « sont en quête d’une telle opportunité pour s’affirmer et laisser éclore les potentialités qu’ils ont démontrées durant la pandémie ».

A cet effet, le Président de la République a salué « le haut niveau de formation dispensée aux vaillants cadets de la nation dans diverses spécialités ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 7 =