PR. MOHAMED BELHOCINE, CELLULE D’INVESTIGATION ET DE SUIVI DES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES: «Il n’est pas question de fermer les écoles, du moins pour le moment»

Face à la hausse inquiétante des cas du Covid19, ces dernières semaines, une question revient sur toutes les lèvres, notamment auprès de la famille de l’éducation nationale, parents compris, « faut-il ou pas fermer les écoles » malgré les consignes strictes quant à l’application rigoureuses des gestes barrières, des informations font état de personnels de l’éducation dont des enseignants, atteints de la maladie. Dans le même cadre, des écoles ont été fermées dans certaines wilayas sur décision des autorités. Il serait toutefois intéressant d’écouter et de suivre, les déclarations des spécialistes et des experts en médical et la dernière en date, a été faite cette fin de semaine, par le Pr. Mohamed Belhocine,  de la cellule d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques qui a affirmé « qu’Il n’était pas question de fermer les écoles, du moins pour le moment ». Dans une déclaration sur les ondes de la radio nationale.

«Il n’est pas question de sacrifier l’éducation d’une génération entière d’élèves, simplement parce qu’il y a une flambée épidémique».

«Il faut continuer à gérer au cas par cas», insiste le professeur, en précisant toutefois, qu’en cas d’évolution de la situation sanitaire qui nécessiterait un confinement général, «l’école serait à ce moment là fermée».

Selon M. Belhocine, l’école doit continuer à dispenser le savoir aux enfants conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui avait exhorté les gouvernements à laisser les écoles ouvertes en veillant à l’application rigoureuse des mesures de prévention. Rappelant les critères définis pour la gestion des contaminations en milieu scolaires, le professeur appelle à la mobilisation de tous pour faire face à cette pandémie mondiale.

Zitouni Mustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =