PRESIDENTIELLE AMERICAINE, J − 21: Guéri, Donald Trump se lance dans un marathon de meetings

Le président américain, qui se dit « immunisé contre le Covid-19 », n’a plus que trois semaines pour inverser une tendance pour l’instant défavorable en matière d’intentions de vote. A l’approche de l’élection présidentielle du 3 novembre, Le Monde tient le carnet de bord de la campagne. Un point quotidien, avec les faits de campagne, les publicités politiques, les sondages, les cartes et les chiffres qui permettent de suivre et de vivre la plus importante compétition électorale du monde. Une semaine après sa sortie de l’hôpital militaire Walter-Reed où il avait été conduit après avoir été contaminé par le coronavirus, Donald Trump a tenu son premier meeting de campagne à Sanford, au nord d’Orlando, en Floride, lundi 12 octobre. Le président sortant s’est exprimé pendant plus d’une heure, confirmant le succès de sa convalescence. Il a renoué avec les diatribes enflammées contre son adversaire démocrate, Joe Biden, assurant être désormais en « pleine forme ». « Je l’ai eu », a-t-il dit en parlant du Covid-19. « Maintenant, ils disent que je suis immunisé. Je me sens si puissant. Je vais m’avancer dans ce public. Je vais y aller et j’embrasserai tout le monde. J’embrasserai les gars et les belles femmes, tout le monde. Je vais juste vous donner un gros baiser », a assuré le président qui ne s’est pas embarrassé d’un masque, ni pendant le voyage vers Sanford ni sur scène. Le port du masque était inégal dans la foule compacte qui lui faisait face et qui ne respectait pas les recommandations fédérales en matière de distanciation physique, même si le meeting se tenait comme de coutume désormais en plein air, sur le tarmac d’un aéroport.

Dix millions d’Américains ont déjà voté à l’élection présidentielle

Plus de dix millions d’Américains ont déjà voté à l’élection présidentielle du 3 novembre, par courrier ou en vote anticipé, selon un comptage publié lundi 12 octobre. «Les électeurs ont déposé un total de 10.296.180 bulletins de vote dans les Etats concernés», un record, a indiqué l’US Elections Project de l’Université de Floride sur son site Internet. Selon le décompte, le niveau de votes anticipés pour le scrutin opposant le président Donald Trump au démocrate Joe Biden est bien supérieur à celui de 2016, de nombreux Américains se ruant sur le vote par correspondance pour éviter de voter en personne en pleine pandémie de coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =