PRESIDENTIELLE AMERICAINE: Tout ce qu’il faut savoir sur le débat entre Trump et Biden

Donald Trump et son adversaire démocrate Joe Biden se préparent pour leur premier duel dans la course à la Maison Blanche, ce mardi 29 septembre. Un débat qui s’annonce musclé.  Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle américaine (et à sa propre succession) affronte son adversaire démocrate Joe Biden lors d’un premier débat ce mardi soir dans l’Ohio. Un moment phare dans la course à la Maison Blanche à un peu plus d’un mois du scrutin suprême. Voici ce qu’il faut savoir sur ce rendez-vous (déjà) crucial. Ce premier débat entre les deux candidats américains sera diffusé mardi à partir de 21 heures aux Etats-Unis, 3 heures du matin en France. Il sera organisé à Cleveland, dans l’Ohio, et durera 90 minutes. Il sera diffusé sur les principales chaînes d’information américaines (ABC, NBC, CNN, Fox News…) mais également en direct sur Youtube. En France, la chaîne LCI va également retransmettre le débat en direct, à partir de 3 heures du matin, avec une traduction simultanée en français. Des dizaines de millions d’Américains devraient être au rendez-vous devant leurs écrans. En septembre 2016, le premier duel Donald Trump-Hillary Clinton avait enregistré une audience record de 84 millions de personnes. Deux autres débats entre Donald Trump et Joe Biden sont prévus avant la présidentielle du 3 novembre, les 15 et 22 octobre. Ce premier duel sera modéré par le journaliste de Fox News Chris Wallace, 72 ans, choisi par la Commission indépendante des débats présidentiels. Si le choix d’un journaliste de Fox News peut étonner (Donald Trump a longtemps encensé la chaîne conservatrice, et vice-versa), Chris Wallace se démarque par « son ton indépendant et professionnel », relèvent nos confrères du JDD. Il était déjà aux manettes lors du dernier débat entre Donald Trump et Hillary Clinton, en octobre 2016.

Révélations explosives sur les impôts de Trump

Peu ou pas d’impôt : des révélations du New York Times sur les déclarations fiscales, que Donald Trump s’est toujours refusé à dévoiler, ont fait irruption dimanche dans la course à la Maison-Blanche, avant son débat très attendu face au candidat démocrate Joe Biden. Le quotidien américain a publié une enquête après s’être procuré les données fiscales «sur plus de vingt ans» concernant l’ex-magnat de l’immobilier «et les centaines de sociétés qui composent son groupe» non coté. «Donald J. Trump a payé 750 dollars d’impôt fédéral sur le revenu l’année où il a remporté la présidence», en 2016, et autant «sa première année à la Maison-Blanche», en 2017, écrit le journal. «Il n’a pas du tout payé d’impôt sur le revenu au cours des 10 des 15 années précédentes, en grande partie car il a déclaré plus de pertes d’argent que de gains», écrit le quotidien américain. Selon le New York Times, M. Trump a également appliqué des déductions pour ses résidences, son avion privé et, à hauteur de 70 000 dollars, pour ses frais de coiffeur avant ses apparitions à la télévision. «Ce sont des informations bidon, totalement inventées», a répondu le milliardaire républicain dans une conférence de presse à la Maison-Blanche. «J’ai payé beaucoup, et j’ai payé beaucoup d’impôts sur le revenu au niveau de l’Etat aussi», a-t-il ajouté sans plus de précisions. Les déclarations d’impôt de l’homme d’affaires new-yorkais devenu président et candidat à sa réélection sont au cœur d’une bataille judiciaire, Donald Trump ayant toujours refusé de les publier, contrairement à tous ses prédécesseurs depuis les années 1970.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =