PROCES DE LA PRETENDUE FILLE DE BOUTEFLIKA: 12 ans de prison ferme, 7 millions d’amende et saisie de tous les biens immobiliers et roulants de « Mme Maya»

Le tribunal de Chéraga à Alger a rendu ce mercredi son verdict dans le procès de la prétendue fille du président déchu Abdelaziz Bouteflika, Nachinache Zoulikha-Chafika, alias Mme Maya. La principale mise en cause a écopé d’une peine de 12 ans de prison ferme et d’une amende de 7 millions de dinars avec ordre de saisie de tous ses biens immobiliers et roulants. Le parquet avait requis le jeudi dernier une peine de 15 ans de prison ferme assortie d’une amende de 6 millions, à son encontre. Les deux filles de Nachinache Zoulikha-Chafika, en l’occurrence Belayachi Farah et Imène ont été condamnées, chacune d’elles, à 5 ans de prison ferme et à une amende de 3 millions de dinars avec un ordre de saisie de tous leurs biens immobiliers et matériel roulant. À côté de ces peines, le tribunal a condamné la principale accusée et ses deux filles, de payer 600 millions de dinars de dommage et intérêts au trésor public. Pour ce qui est de l’ancien DGSN Abdelghani Hamel, les deux anciens ministres Abdelghani Zaalane et Mohamed El Ghazi, le tribunal a prononcé une peine de 10 ans de prison ferme et d’une amende de 1 million de dinars, chacun. Hamel et El Ghazi sont également obligés de payer, respectivement, 3 millions et 7 millions de dinars au trésor public, constitué comme partie civile. Chérifi Mohamed, a écopé quant à lui d’une peine de 10 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars. Il a été, en revanche acquitté dans l’accusation de l’usurpation d’identité. Pour Yahyaoui Omar, il a été condamné à 10 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars avec saisie de tous ses biens et mandat d’arrêt international. Pour ce qui est des autres accusés dans le procès de madame Maya, le tribunal de chéraga a prononcé les peines suivantes :

Chafik el ghazi, deux ans de prison ferme assortis d’une amende de 500 da

belkacem bensmina, 3 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars.

boutaleb mustapha, 5 ans de prison ferme (acuité dans l’accusation de blenchiment d’argent).

karim goudjil, 3 ans de prison ferme avec une amende d’un million de dinars

beleid abdelghani, 7 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars.

benaicha miloud, 10 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 12 =