Référendum constitutionnel: plus de 17000 policiers mobilisés à Alger

Les services de la Sûreté de la wilaya d’Alger ont mobilisé 17263 policiers, tous grades confondus, dans le cadre du plan sécuritaire préventif tracé durant et après l’opération du référendum sur le projet de révision constitutionnelle, prévu dimanche, indique samedi un communiqué des mêmes services.

« 17263 policiers, tous grades confondus, veilleront à assurer le bon déroulement de cette opération, dont 1783 répartis sur 525 centres de vote relevant du territoire de compétence de la Sûreté d’Alger », précise la même source.

Ce plan sécuritaire mis en oeuvre avant le début de la campagne référendaire « permettra de sécuriser les centres et les bureaux de vote, y compris l’acheminement et la sécurisation des urnes à la fin de l’opération du vote ».

A cet effet, « toutes les formations sécuritaires mobilisés sur le terrain ont été dotées des moyens et équipements nécessaires pour garantir les conditions adéquates à la réussite de cette échéance importante », a ajouté la même source qui a fait état de formations fixes au niveau des centres et bureaux consacrés au référendum.

Il sera également question de fluidifier le trafic routier au niveau des principaux axes et voies menant aux centres de vote, avec interdiction du stationnement et d’arrêt anarchique des véhicules devant ces centres ».

Pour leur part, les formations sécuritaires vont renforcer leurs patrouilles mobiles et pédestres pour faire face à toute atteinte à l’ordre et à la sécurité du citoyen et de ses biens ».

Les services de la Sûreté d’Alger ont appelé les citoyens à « l’impératif de respecter les mesures préventives contre la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19), à savoir le port du masque sanitaire, la distanciation physique et l’utilisation des solutions hydro-alcooliques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + cinq =