Réouverture en appel de l’affaire de Saïd Bouteflika, Tartag et Toufik

La Cour suprême a accordé le pourvoi en cassation formé par le collectif de défense du frère de l’ancien président Saïd Bouteflika et de l’ancien directeur du DRS, le général Mohamed Mediene et du coordinateur des services de sécurité, le général Tartag.

La plus haute instance judiciaire avait été saisie après la confirmation de la première peine, quinze ans de prison, prononcée par le tribunal militaire de Blida lors d’un procès en appel qui s’était déroulé en février dernier.

Pour rappel, la Cour d’appel militaire de Blida a confirmé le 11 février dernier le jugement en première instance en condamnant Saïd Bouteflika, Mohamed Mediene et Athman Tartag à 15 ans de prison ferme, poursuivis pour « complot contre l’autorité de l’État et de l’Armée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 3 =