Révision constitutionnelle : Le Président Tebboune salue le professionnalisme des journalistes

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a salué, jeudi, le professionnalisme des journalistes dans l’accompagnement du processus de préparation du référendum sur la révision constitutionnelle, précisant que « nos médias sont en mesure de s’ériger en donneurs de leçons en matière de professionnalisme pour le compte de médias de certains pays » qui font de la liberté de la presse un « slogan vain ».

« Je tiens à saluer, hautement, le professionnalisme des journalistes quant à l’accompagnement du processus de préparation du référendum sur la révision constitutionnelle, notamment à travers le recours aux médias électroniques et aux réseaux sociaux pour couvrir les différentes étapes de cet événement national important et décisif dans le processus d’édification de l’Algérie nouvelle », a indiqué le Président Tebboune dans un message à l’occasion de la Journée nationale de la Presse qui coïncide avec le 22 octobre de chaque année.

« Nous avons perçu, avec grande satisfaction, la qualité et la crédibilité du service offert par les médias algériens, à travers l’utilisation des sites électroniques et des réseaux sociaux pour la diffusion de l’information en temps réel, la célérité dans la diffusion et le partage ainsi qu’une interaction immédiate avec le thème du référendum », a ajouté le Président de la République.

Il a, dans ce contexte, affirmé que « nos médias sont en mesure de s’ériger en donneurs de leçons en matière de professionnalisme pour le compte de médias de certains pays qui prétendent le leadership en termes de liberté de la presse, mais qui, en réalité, n’en font qu’un slogan vain qui n’a de fin que des règlements de comptes conspirés par des lobbies hostiles à l’Algérie, qui demeurera toujours invincible ».

Renouvelant son invitation aux Algériennes et aux Algériens à l’intérieur du pays et à l’étranger, à participer en toute démocratie à ce référendum, le Président de la République a affirmé que « le projet de révision de la Constitution garantit le droit à la création de sites et de journaux électroniques, en consécration de la liberté de la presse avec tout ce qu’elle comporte comme liberté d’expression, de créativité et de droit d’accès aux sources d’information et de protection de l’indépendance du journaliste et du secret professionnel ».

« Un tel appui est à même de consolider les droits garantis aux journalistes lors de l’accomplissement de leur mission d’information sous la bannière de la loi, dans le strict respect des valeurs morales et de l’éthique professionnelle ainsi que des droits et libertés, loin des discours de division, de discrimination ou de haine », a encore indiqué le Président de la République, ajoutant que « des mercenaires et des traitres transforment des sites électroniques en terreau fertile pour la diffusion de tels discours et de toutes les campagnes acharnées visant à semer la discorde et à saper le moral des citoyens ».

« Dieu merci, de vaillants hommes s’y sont opposés férocement au sein de ces mêmes sites et ont contré tous les plans diaboliques ourdis contre notre pays », a-t-il affirmé.

La célébration de la Journée nationale de la Presse (22 octobre), coïncide avec l’annonce des noms des lauréats du Prix du Président de la République du journaliste professionnel, organisé cette année sous le thème « le Numérique… une passerelle pour l’édification de l’Algérie nouvelle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 10 =