VOLE PAR LA FRANCE COLONIALE: L’Algérie va-t-elle récupérer son canon « Baba Merzoug » ?

Le vieux canon algérien « Baba Merzoug », érigé dans le port de Brest en France depuis le début de la colonisation, fait encore parler de lui. L’Algérie aurait, à nouveau, réclamé le retour du symbole de sa marine, comme rapporté par plusieurs médias français. Cela fait 187 ans que le puissant canon algérien « Baba Merzoug » est érigé dans le port de Brest en France. Au-delà d’une simple arme, « Baba Merzoug » symbolise la puissance de la défense maritime algérienne, avec ses 7 mètres de long, ses 13 tonnes de bronze et ses 5 kilomètres de portée. Au lendemain de la colonisation de l’Algérie, l’amiral Duperré et le général de Bourmont l’ont transporté en France tel un véritable « trophée de guerre », rebaptisé « La Consulaire », le canon a été érigé en colonne sur un socle de granit dans le port de Brest, avec un coq placé en son sommet pour symboliser la France. L’Algérie a déjà réclamé la restitution de cette pièce maîtresse de son artillerie, mais en vain. Cependant, depuis quelques jours, l’affaire est à nouveau ouverte, selon le journal français Le Point, l’Algérie a adressé, en juillet dernier, une demande officielle pour restituer le canon « Baba Merzoug », le même média s’interroge si le Président Français, Emmanuel Macron, « allait faire ce geste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + dix =